On attrape les rhumes seulement quand il fait froid

Ni vrai, ni faux !

ok_88749826_20_0.jpg

Ça dépend

Certes, les rhinites, rhinopharyngites aiguës et laryngites aiguës, souvent assimilées au « rhume », surviennent surtout en hiver, avec de véritables pics épidémiques. De même, l’automne et le début du printemps, souvent associés à de l’humidité et des alternances chaud-froid…) sont aussi des périodes d’augmentation de survenue de rhume.

Pourtant, si les rhumes sont plus fréquents en période hivernale, il n’a pas été prouvé que les basses températures soient spécifiquement en cause.

En revanche, il a été avancé que l’air étant plus sec en hiver, la muqueuse du nez est aussi plus fragile et, par conséquent, plus vulnérable aux microbes. Mais surtout, certaines théories rendent responsable la promiscuité due aux comportements de l’hiver (espaces confinés, manque d’aération…), qui favorise la transmission des microbes.

Sources :
SPILF. Recommandations sur la prise en charge de la pathologie infectieuse respiratoire. Med Mal Infect 1995 ; 25 :1021-8.
Eccles R. An explanation for the seasonality of acute upper respiratory tract viral infections. Acta Otolaryngol 2002 ; 122(2): 183-91.
Johnson C, Eccles R. Acute cooling of the feet and the onset of common cold symptoms.

Articles recommandés Voies Respiratoires

La toux est un symptôme clinique déclenché par toute agression des voies aériennes supérieures ou...
La toux, un symptôme observé dans des pathologies diverses, a de nombreuses causes possibles. Si...
La rhinopharyngite aiguë est la pathologie infectieuse la plus fréquente en pédiatrie. On estime à 5...
Luchon , petit paradis préservé au coeur des Pyrénées, bénéficie à la fois de sources d’eau soufrées...