Vitamines et minéraux pendant la grossesse

Photo femme enceinte coupant des fruits

Pour le bénéfice de la femme enceinte comme pour celui de son bébé, les vitamines et les minéraux doivent être présents en quantité suffisante dans l’alimentation pendant les périodes de grossesse et d’allaitement, en particulier le calcium, le fer et la vitamine D.

Les besoins en calcium

Même si l’absorption et la rétention du calcium sont favorisées par les hormones de la grossesse, l’apport est souvent insuffisant, notamment en fin de grossesse. Un apport quotidien de 1200 mg de calcium par jour pendant la grossesse assure la constitution du squelette du fœtus, limite le risque de décalcification des os de la mère et réduit les troubles de la tension artérielle.

Pour ces raisons, on recommande de consommer trois ou quatre produits laitiers par jour et, éventuellement, une eau minérale riche en calcium (Hépar, Courmayeur, Contrex, par exemple).

Les besoins en fer

Un apport suffisant en fer permet d’assurer le transport de l’oxygène dans le sang de la mère et du fœtus, et permet à ce dernier de se constituer des réserves en fer.

Les besoins en fer sont particulièrement importants pendant les 2e et 3e trimestres de la grossesse, et une supplémentation en fer est souvent prescrite à partir du 6e mois.

En France, il est fréquent qu’une future mère ait des apports insuffisants en fer avant même le début de sa grossesse. Pour cette raison, le médecin effectue généralement un dosage du fer dans le sang lors des premières semaines.

Un enrichissement de l’alimentation en fer (30 mg par jour en début de grossesse) peut être envisagé par le médecin dans certains cas :

  • chez les adolescentes, qui sont à risque de carence en fer plus élevé,
  • chez les femmes à grossesses répétées,
  • chez les femmes souffrant de règles abondantes,
  • chez les femmes ayant une alimentation pauvre en fer, par exemple pour des raisons économiques.

Les besoins en magnésium

Une alimentation comportant des légumes verts, des coquillages cuits, des légumes secs et une eau minérale riche en magnésium permettra aux femmes enceintes et à celles qui allaitent de couvrir leurs besoins.

Les besoins en iode

Une étude a montré qu’en région parisienne, un tiers des femmes enceintes avait une alimentation trop pauvre en iode et que certaines d’entre elles étaient en état de carence avérée.

La consommation de sel iodé et de produits de la mer bien cuits est indispensable au bon fonctionnement de la glande thyroïde pendant la grossesse.

Les besoins en vitamines

Comme les sels minéraux et les oligoéléments, les vitamines sont essentielles pour mener à bien la grossesse et l’allaitement : une augmentation de la consommation d’aliments riches en vitamines, comme les fruits et les légumes, est indispensable.

Les folates

Les folates (acide folique ou vitamine B9) participent à la multiplication des cellules de notre organisme. L’apport en folates en tout début de grossesse et le mois qui précède est capital dans la prévention d’une malformation du système nerveux de l’enfant, le spina bifida.

Un apport suffisant permet également de limiter le risque de naissance prématurée et de faible poids du nouveau-né.

Les folates se trouvent dans les légumes à feuilles vertes, les céréales complètes, les haricots secs, les fruits tels que melons, fraises ou bananes, ou les amandes, noix et œufs, entre autres.

Idéalement, l’apport en folates doit être optimal plusieurs semaines avant le début de la grossesse, en particulier chez les femmes de moins de vingt ans, chez celles qui fument et chez celles dont la grossesse suit immédiatement l’arrêt des contraceptifs oraux (pilule). Le médecin peut prescrire des compléments si nécessaire.

La vitamine D

La vitamine D favorise la fixation du calcium sur le squelette du fœtus et fait souvent défaut en fin de grossesse et en hiver.

Le médecin peut prescrire un traitement soit sous forme de gouttes à prendre tous les jours, soit sous forme d’une dose unique prise au septième mois de la grossesse.

Articles recommandés Vitalité

Prendre soin de son capital santé en respectant quelques règles de base reste une des meilleures...
Retrouver son souffle, limiter le surpoids et l’hypertension, améliorer sa mobilité et ses réflexes...
Accessible et socialisante, la Fédération Française Sports pour Tous a pour ambition de mettre à la...
Le vieillissement s’accompagne d’une diminution des capacités fonctionnelles globales de l’organisme...