Quelles plantes pour retrouver la forme ?

Photo plantes et gélules

Dans les moments de fatigue passagère, la phytothérapie peut nous aider à passer le cap. Quelles sont ces plantes ? Comment les utiliser ?

Qu’appelle-t-on « plantes adaptogènes » ?

Certaines plantes proposées contre la fatigue passagère sont des plantes dites « adaptogènes », c’est-à-dire qui aideraient l’organisme à répondre aux agressions et aux déséquilibres dont il est l’objet.

Le ginseng (Panax ginseng) est considéré comme un tonique général, apprécié en cas de fatigue, ou encore lors de convalescence. Sa racine s’utilise en poudre après séchage, ou en décoction lorsqu’elle est entière. Les études cliniques mesurant l’effet du ginseng sur la fatigue sont nombreuses, mais souffrent de lacunes méthodologiques.

L’éleuthérocoque, Eleutherococcus senticosus, improprement nommé ginseng sibérien (il ne fait pas partie de la famille du ginseng), aurait des vertus toniques. On utilise sa racine séchée en infusion ou en gélules ; lorsqu’elle est entière, sa racine s’utilise en décoction. Aucune étude clinique ne valide son effet tonifiant ; néanmoins, ses effets bénéfiques en période de fatigue ou de convalescence sont traditionnellement établis.

D’autres plantes adaptogènes comme la rhodiole (ou orpin rose, Rhodiola rosea) ou le schizandra (Schizandrae chinensis) sont traditionnellement utilisées pour retrouver la vitalité.

Les plantes contenant de la caféine

Les effets stimulants de la caféine ne sont plus à démontrer. Ils justifient l’utilisation des plantes qui la contiennent pour stimuler la veille intellectuelle et lutter contre la fatigue, sans toutefois en traiter les causes.

On trouve la caféine dans des plantes consommées dans le monde entier : graines de caféier et de guarana, feuilles de théier et de maté, noix de kola, etc.

Les autres plantes pour retrouver la vitalité

Le gingembre est parfois considéré comme un tonique général en médecine traditionnelle asiatique.

Les plantes réputées riches en vitamine C sont aussi proposées pour retrouver de la vitalité : fruits du camu-camu, de l’acérola et de l’églantier (cynorrhodon).

Existe-t-il des risques à utiliser ces plantes ?

Une fatigue qui persiste malgré un sommeil de bonne qualité doit conduire à prendre un avis médical.

Attention, l’excès de caféine peut être responsable de troubles du sommeil, de palpitations cardiaques ou de diarrhées. Si vous souffrez de difficultés pour vous endormir, faites le point sur votre consommation de caféine. Prenez en compte non seulement le café ou le thé, mais aussi les colas, le chocolat, le maté ou d'éventuels compléments alimentaires en contenant.

Articles recommandés Vitalité

Prendre soin de son capital santé en respectant quelques règles de base reste une des meilleures...
Retrouver son souffle, limiter le surpoids et l’hypertension, améliorer sa mobilité et ses réflexes...
Accessible et socialisante, la Fédération Française Sports pour Tous a pour ambition de mettre à la...
Le vieillissement s’accompagne d’une diminution des capacités fonctionnelles globales de l’organisme...