A l’écoute de sa fatigue

Photo homme endormi au travail

Fatigue ou asthénie ?

La fatigue est une sensation normale ressentie après un effort physique ou intellectuel important. Elle a un rôle protecteur, avertissant l’organisme de la nécessité de récupérer.

On parle d’asthénie lorsque les signes de fatigue sont intenses et ne cèdent pas au repos. Cette fatigue anormale est décrite par ceux qui en souffrent comme une sensation de lassitude, de perte de force, ou même d’incapacité à penser.

Si les troubles persistent depuis au moins 6 mois sans cause médicale identifiée, il peut alors s’agir d’un syndrome de fatigue chronique ou SFC (lire Le saviez-vous ?).

Des causes multiples

L’asthénie est un motif de consultation quotidien. Selon les études, un quart voire la moitié de la population serait fatigué ! Le petit dernier ne fait pas ses nuits, vous planchez en ce moment sur le projet professionnel de l’année ? Les sensations de fatigue sont normales si elles se dissipent avec des phases de récupération et une bonne hygiène de vie.

En revanche, devant une fatigue persistante, il ne faut pas hésiter à consulter car les causes de l’asthénie sont nombreuses.

- Les origines organiques

La fatigue peut être le signe d’un dérèglement de l’organisme. Infections (comme une hépatite), dérèglements hormonaux (en particulier associés à la thyroïde), maladies inflammatoires… Les maladies qui fatiguent sont nombreuses. Un bilan biologique et l’étude des symptômes associés aideront votre médecin à en définir l’origine.

Les troubles du sommeil peuvent être également en cause. C’est le cas en particulier du syndrome d’apnée du sommeil.

- Les origines psychiques

Vous vous levez le matin épuisé(e), vous fonctionnez au ralenti, vous ne prenez plus plaisir à rien, vous vous sentez triste, voire avec des idées noires. Une dépression est peut-être en cause.

La dépression reste difficile à exprimer (vis-à-vis de ses proches, de son entourage professionnel, même de son médecin), pourtant elle est impliquée dans 40 % des fatigues psychiques. Sachez pourtant qu’il existe aujourd’hui des solutions efficaces, souvent complémentaires et adaptées à l’intensité de votre maladie, qui pourront lutter efficacement contre la fatigue dépressive.

- Le mode de vie

Une fatigue qui s’installe doit également poser la question du mode de vie.

Des déséquilibres auxquels on ne pense pas toujours peuvent aboutir à un réel épuisement physique et moral :

  • Stress (professionnel ou familial)
  • Surmenage professionnel
  • Déséquilibre alimentaire (régimes amincissants carencés, rythme de repas irrégulier…)
  • Horaires de travail décalés ou irréguliers
  • Jet lag (décalage horaire)
  • Consommation excessive d’alcool, de caféine, de tabac…
  • Environnement bruyant

Fatigue persistante... Quand consulter ?

Si votre fatigue altère votre quotidien, il est important de consulter un professionnel de santé.

Traiter la fatigue, c’est traiter la cause de celle-ci. La consultation se base avant tout sur l’écoute : symptômes ressentis, mode de vie, qualité du sommeil… Par un interrogatoire minutieux, votre médecin s’attachera à relever tous les facteurs qui peuvent être à l’origine de votre fatigue. Pour préparer votre consultation, téléchargez notre questionnaire.

Vous prenez des médicaments ? N’omettez pas de signaler vos traitements en cours lors de la consultation (en particulier si le médecin que vous consultez n’est pas votre médecin habituel).
 

    • Chennaoui M. et al. "Fatigue : Mecanism and Consequences." Sciences et sports. 2004, 19 : 270-79.
    • Grasland A. Asthénie. EMC 2008.
    • Aslangul E. et Le Jeunne C. "Asthénie et fatigabilité." Rev. Prat. 2005 : 55.
    • Morrisson JD. "Fatigue as a Presenting Complaint in Family Practice." The journal of family practice,1980.
    • Clere N. "Contre les coups de fatigue : pensez aux vitamines." Actualités pharmaceutiques. 2008. 47(472) : 30-31.
    • AFSSET (Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail). Brochure d’information : « Bruit & santé ».
    • Institut national du sommeil et de la vigilance. Brochure d’information : « Le syndrome d’apnée du sommeil ».
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Vitalité

Prendre soin de son capital santé en respectant quelques règles de base reste une des meilleures...
Retrouver son souffle, limiter le surpoids et l’hypertension, améliorer sa mobilité et ses réflexes...
Accessible et socialisante, la Fédération Française Sports pour Tous a pour ambition de mettre à la...
Le vieillissement s’accompagne d’une diminution des capacités fonctionnelles globales de l’organisme...