Le « pied d’athlète » est une pathologie qui ne touche que les sportifs

Faux

!

Le « pied d’athlète » est une inflammation de la peau, localisée entre les orteils. Il s’agit d’une mycose (infection due à un champignon microscopique).
Si les sportifs sont souvent plus exposés que d’autres au « pied d’athlète » en raison du port de chaussures fermées et d’une activité physique à l’origine de transpiration, le simple fait de transpirer excessivement dans des chaussures fermées ou mal aérées peut conduire au développement de cette mycose.
Cette infection se transmet également par contact : il est ainsi possible de la contracter en marchant pieds nus dans des lieux humides où des personnes atteintes ont circulé (piscines, douches des salles de sport, salle de bain familiale, etc.).
Les précautions à prendre :
-  Il faut éviter d’utiliser sans avis médical un traitement local en cas de doute sur la nature de l’atteinte.
      o    Si la plante ou des ongles sont touchés
      o    Si le pied demeure très humide et dégage une mauvaise odeur
      o    Si les lésions ne guérissent pas avec le traitement, voire s’aggravent.
      o    En cas de diabète, des précautions particulières sont à prendre, il est nécessaire de consulter un médecin.

-  Il ne faut pas : gratter les lésions ou arrêter le traitement local avant la fin prévue (même en cas d’amélioration).
Dans tous ces cas : consultez votre médecin ou votre podologue.

Sources :
AFSSAPS. Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance.  Le pied d’athlète (mycose des pieds). Juin 2009.

Articles recommandés Podologie

Apres l’asepsie du praticien et celle de la zone à traiter, le soin de pédicurie consiste à abraser...
Les pieds sont une partie du corps très sollicitée. Il est donc nécessaire de les protéger.
Le diabete peut s’accompagner de complications du pied pouvant être sévères. Consultez notre fiche...
Découvrez les actions menées par l'AFD avec le soutien de Pierre Fabre Santé .