La cellulite, un phénomène féminin presque universel

Photo cuisse jeune femme et orange

La cellulite est une déformation du tissu graisseux sous-cutané observée chez presque toutes les femmes adultes (85 à 98 %) et rarement chez les hommes (lire notre enquête).

Elle peut se présenter sous différents aspects et elle est plus ou moins importante, classifiée selon différents stades qui peuvent évoluer au cours du temps.

Un aspect de « peau d’orange »

Le tissu graisseux (ou « adipeux ») est localisé dans l’hypoderme, la couche la plus profonde de la peau (voir figure 1).

Nos réserves de graisse y sont stockées dans les « adipocytes », des cellules rondes formant de petits amas séparés les uns des autres par de fines cloisons fibreuses.

Le tissu adipeux est irrigué par de nombreux vaisseaux sanguins (voir figure 1).

Figure 1 : La structure de la peau

La structure de la peau

 

Les causes de la cellulite

Suite à une prise de poids par exemple, les cellules graisseuses grossissent et deviennent plus nombreuses, la circulation sanguine se ralentit et les tissus se chargent d’eau.

Les adipocytes progressent verticalement dans le derme et les parois fibreuses qui les séparent s’étirent, entraînant une déformation de la peau en surface qui lui donne un aspect matelassé.

Par la suite, les tissus entourant les cellules graisseuses vont durcir.

 

Figure 2 : Avant apparition de cellulite

Avant apparition de cellulite

Figure 3 : Après apparition de cellulite

Après apparition de cellulite
 

Ces phénomènes cellulaires sont localisés dans certaines zones. Chez la femme, la cellulite concerne surtout les cuisses, la paroi abdominale, les fesses, les hanches et les genoux (voire figure 4).

Figure 4 : Localisation de la cellulite chez la femme

Localisation de la cellulite chez la femme

 

Les différents types de cellulite

La cellulite n’a pas forcément le même aspect chez toutes les femmes. On en distingue quatre formes, qui peuvent coexister chez une même femme à différents endroits :

  • La cellulite fibreuse : elle est caractéristique des jeunes femmes sportives. L’apparence de la cellulite est ferme et ne change pas selon la position, qu’on soit assise ou couchée.
  • La cellulite adipeuse : cette forme est plus fréquente chez les femmes sédentaires ou après une perte de poids importante. L’apparence de la peau change plus selon les positions.
  • La cellulite aqueuse : cette cellulite apparaît le plus souvent avec une augmentation du volume des membres inférieurs. La peau est claire et fine. Des sensations de lourdeur et de douleur peuvent être ressenties dans les jambes.
  • La cellulite mixte : c’est une cellulite à la fois aqueuse et adipeuse. C’est la forme la plus répandue.

 

Les différents stades

Au cours du temps, la cellulite peut s’aggraver ou s’améliorer. Il est donc important d’avoir des repères pour pouvoir juger de l’évolution.

  • Stade I : Aucun capiton n’est visible ; les modifications cellulaires ont lieu en profondeur.
  • Stade II : Les capitons sont visibles à la contraction musculaire uniquement. L’élasticité de la peau diminue.
  • Stade III : L’aspect de peau d’orange est visible en position debout uniquement.
  • Stade IV : Les capitons deviennent spontanément visibles en position debout et en position couchée.

Fait partie du dossier ...

Articles recommandés Minceur

Nul besoin d’être un professionnel de la nutrition pour adopter une alimentation équilibrée !
Si l’ensemble des besoins en nutriments de la femme enceinte augmente légèrement du fait de la...
Une tendance inquiétante de ces dernières années est la préoccupation grandissante des adolescents...
Pour éviter les déséquilibres nutritionnels, dont certains peuvent avoir de graves conséquences, il...