La cellulite et le stockage des graisses

La cellulite concerne entre 85 et 98% des femmes adultes à divers degrés. Afin de lutter contre cette accumulation de graisses sous-cutanées, différents produits anticellulite existent.

La cellulite, un problème complexe

Chez la femme, la cellulite est le plus souvent localisée au niveau des hanches, des cuisses et des fesses.

Le tissu adipeux, très irrigué par des capillaires sanguins, est composé de cellules graisseuses, les adipocytes qui sont capables de stocker une quantité importante de graisse en augmentant considérablement de volume (voir schémas dans cet article).

Loin de se résumer à un excès de graisse dans l’hypoderme, la cellulite implique également le système circulatoire, le système lymphatique* et  le tissu environnant.

Stimuler la microcirculation vasculaire et le drainage lymphatique est particulièrement important pour combattre la cellulite, c’est pourquoi les massages sont recommandés lors de l’application des produits minceur.

Notre ennemi : l’excès de stockage des graisses

Le stockage des graisses au sein des adipocytes est un phénomène réversible. Il commence lorsque les adipocytes captent les graisses circulantes dans la microcirculation cutanée. L’aspect « peau d’orange » inesthétique est alors favorisé.

Le déstockage est réalisé lorsque les adipocytes libèrent les graisses pour fournir de l’énergie à l’organisme.

Ces deux phénomènes contraires sont très fréquents dans notre organisme car de nombreuses mesures hygiéno-diététiques (alimentation, sport, stress, produits minceur…) permettent de favoriser ou de défavoriser l’un et l’autre.

 

* Système lymphatique : le système lymphatique est composé de vaisseaux qui transportent la lymphe, un liquide organique translucide au rôle important dans le transport des déchets produits par les cellules.

    • Khan M.H. et al. Treatment of Cellulite. Part I : Pathophysiology. J Am Acad Dermatol 2010 : 361-370.    
    •  Beylot G. Fiche conseil en cosmétologie. Les cosmétiques minceur. Actualités pharmaceutiques. N°495, Avril 2010. 
    •  Rawlings A.V. Cellulite and its Treatment. International Journal of Cosmetic Science. 2006; 28 :175-190. 
    • Goldman M.P. et al. Cellulite Pathophysiology and Treatment. Ed Taylor and Francis Group, 2006.  
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Minceur

La cellulite est une déformation du tissu graisseux sous-cutané observée chez presque toutes les...
Nul besoin d’être un professionnel de la nutrition pour adopter une alimentation équilibrée !
Si l’ensemble des besoins en nutriments de la femme enceinte augmente légèrement du fait de la...
Une tendance inquiétante de ces dernières années est la préoccupation grandissante des adolescents...