Ados : manger équilibré est crucial

Photo adolescents qui mangent équilibré avec leurs parents

L’adolescence est souvent une période où les comportements alimentaires sont déréglés, alors que la croissance rapide augmente les besoins de manière importante.

Pour éviter les déséquilibres nutritionnels, dont certains peuvent avoir de graves conséquences, il est parfois nécessaire de réagir rapidement.

Les besoins nutritionnels des adolescents

Leurs besoins sont proches de ceux des enfants, seules les quantités exigent être adaptées au poids croissant de l’adolescent. Les parents doivent être vigilants sur l’apport en calcium et en fer, et s’assurer que leur progéniture conserve une alimentation équilibrée et variée (voir notre article L’alimentation équilibrée en pratique).

Pendant la puberté, l’âge de la croissance la plus forte varie selon le sexe : les filles voient leurs besoins nutritionnels augmenter fortement entre l’âge de 10 et 13 ans, alors que ceux des garçons s’accroissent progressivement de 13 à 18 ans. Un garçon peut grandir de 15 cm en six mois et son poids peut doubler entre l’âge de 10 et 18 ans.

Pour assurer cette croissance rapide, les besoins en énergie augmentent et peuvent représenter jusqu’à une fois et demie ceux des adultes, essentiellement sous forme de glucides (féculents). Les recommandations nutritionnelles concernant les adolescents sont similaires à celles des enfants :

  • privilégier la diversité des aliments
  • prendre de vrais repas
  • limiter les sodas et les aliments riches en graisses
  • consommer suffisamment de féculents, de légumes, de fruits et de produits laitiers

De plus, l’adolescence est une période essentielle pour la minéralisation du squelette. Pour cette raison, les apports alimentaires en calcium et en vitamine D sont à surveiller de près pour prévenir les problèmes d’ostéoporose après 50 ans.

Enfin, les adolescentes ont des besoins en fer augmentés du fait des règles. À cet âge, une alimentation trop pauvre en fer peut être à l’origine d’une fatigue chronique. Des apports suffisants de viande et de légumes secs sont indispensables.

Les mauvaises habitudes alimentaires

Certaines mauvaises habitudes alimentaires sont particulièrement fréquentes chez les adolescents :

  • manger trop peu de fruits et de légumes ;
  • préférer les aliments gras ou sucrés, ainsi que les sodas ;
  • grignoter de manière excessive, en particulier par ennui ou pour compenser son inquiétude.

À 15 ans, la moitié des adolescents ne prennent pas régulièrement de petit-déjeuner, et seulement un sur cinq consomme un fruit et un légume chaque jour (alors que la moitié d’entre eux ingèrent quotidiennement des boissons sucrées…).

De plus, manger en regardant la télévision, seul ou en famille, favorise la prise de poids, et cette pratique peut créer une sorte de conditionnement où le fait de regarder la télévision entraîne systématiquement le désir de manger.

Depuis plusieurs années, de trop nombreuses adolescentes sont obsédées par la minceur. À 15 ans, la moitié d’entre elles déclarent avoir besoin de faire un régime, alors qu’à cet âge seule une fille sur dix est en surpoids avéré. Cette tendance touche des filles de plus en plus jeunes et peut provoquer des problèmes de santé qui vont des carences jusqu’à des troubles graves comme l’anorexie et la boulimie.

Face à une adolescente obsédée par la minceur, il est utile de chercher de l’aide auprès d’un médecin pour l’amener à relativiser ses préoccupations. La plupart du temps, les adolescentes qui se trouvent trop grosses se situent, en fait, dans les valeurs normales. Il peut être également utile de consulter un psychologue. Pour en savoir plus consulter notre article La minceur, une obsession croissante chez les adolescentes.

Devant les mauvaises habitudes alimentaires d’un adolescent, il est préférable de ne pas faire preuve de laisser-faire, sans pour autant tomber dans un discours moralisateur. Mieux vaut les impliquer dans le choix des menus et la préparation des repas pour leur donner les bases de l’équilibre alimentaire… même s’ils ne les mettront en pratique qu’une fois adultes !

Articles recommandés Minceur

La cellulite est une déformation du tissu graisseux sous-cutané observée chez presque toutes les...
Nul besoin d’être un professionnel de la nutrition pour adopter une alimentation équilibrée !
Si l’ensemble des besoins en nutriments de la femme enceinte augmente légèrement du fait de la...
Une tendance inquiétante de ces dernières années est la préoccupation grandissante des adolescents...