Bien voyager pendant sa grossesse

Avec une bonne préparation, voyager enceinte est possible

Voyager quand on est enceinte est tout à fait possible, pour peu que l’on choisisse sa destination avec soin et que l’on prépare bien son voyage.

Si vous envisagez un voyage pendant votre grossesse, consultez au préalable votre gynécologue ou votre obstétricien. Il évaluera les risques encourus et vous indiquera les précautions à respecter pendant votre séjour.

Quand partir lorsqu’on est enceinte ?

Le deuxième trimestre de la grossesse est la moins mauvaise période pour partir en voyage. Les nausées sont moins fréquentes et le risque de fausse couche moins important que pendant le premier trimestre.

Choisir sa destination

Les pays tropicaux, les pays à forte transmission du paludisme, les pays où l’hygiène est précaire ainsi que les pays où les structures médicales sont insuffisantes sont déconseillés aux femmes enceintes, surtout en début ou en fin de grossesse.

Mieux vaut également éviter la haute altitude où le fœtus pourrait manquer d’oxygène, surtout au cours du premier trimestre.

Grossesse et voyage en avion

Les longs voyages aériens sont déconseillés en fin de grossesse et la plupart des compagnies aériennes refusent les femmes dans le dernier mois de leur grossesse. Un certificat médical précisant le terme de votre grossesse pouvant être exigé à l’embarquement, demandez-en un à votre médecin avant de partir.

Pendant la grossesse, les risques de thrombose veineuse sont accrus. Il est donc nécessaire de bouger souvent au cours du vol (changer de position, faire des mouvements de chevilles, se lever, marcher dans le couloir), porter des vêtements amples et des bas de compression, boire de l’eau abondamment et régulièrement, éviter les excitants diurétiques (thé, café, colas, etc.).

Grossesse et voyage par la route

Si vous voyagez en voiture, pensez à faire des pauses toutes les heures. Si vous conduisez, limitez-vous à un trajet de cinq ou six heures avec des arrêts fréquents.

N’oubliez pas d’attacher votre ceinture de sécurité, elle vous protégera, vous et votre bébé, en cas d’accident.

Les vaccins du voyage pendant la grossesse

Chez la femme enceinte, les vaccinations nécessaires au voyage doivent être sérieusement discutées avec le médecin. Seuls les vaccins contre le tétanos et la poliomyélite sont autorisés sans restriction chez les femmes enceintes.

D’une manière générale, les vaccins utilisant des bactéries ou des virus vivants atténués (fièvre jaune, BCG, varicelle, rougeole, oreillons, rubéole) sont contre-indiqués chez les femmes enceintes. Néanmoins, en raison de la gravité de la maladie, une exception peut être faite pour le vaccin contre la fièvre jaune si vous ne pouvez pas différer un voyage dans un pays où existe un risque significatif de contracter cette maladie.

Les précautions alimentaires lors d’un voyage pendant la grossesse

Dans certaines régions du monde, une bonne hygiène alimentaire est indispensable.

  • Respectez strictement les règles d’hygiène alimentaire. La diarrhée du voyageur, lorsqu’elle est sévère, peut avoir de graves conséquences pour la mère et le fœtus : déshydratation, baisse du débit sanguin du placenta, déséquilibre en sels minéraux, etc. Cependant, n’utilisez pas les produits à base d’iode pour purifier l’eau car ils peuvent avoir un effet nocif sur la thyroïde du fœtus.
  • Prévoyez de manger beaucoup d’aliments riches en fibres – comme les fruits et les légumes – pour limiter le risque de constipation, surtout si votre médecin vous a prescrit un médicament contenant du fer. N’oubliez pas de les laver abondamment ou de les éplucher. Mieux encore, consommez-les bien cuits.
  • Attention, le risque d’infection urinaire est plus élevé dans les pays chauds. Buvez abondamment.

Qu’emporter en voyage quand on est enceinte ?

  • Des vêtements amples et confortables.
  • Une protection solaire élevée (FPS supérieur à 30) et un chapeau si vous partez dans une région ensoleillée (pour éviter le masque de grossesse).
  • Une trousse à pharmacie comprenant les médicaments prescrits par votre médecin et compatibles avec votre grossesse. Demandez-lui de vous conseiller sur le traitement à prendre en cas de mal des transports, de diarrhée des voyageurs ou autres maux courants du voyage.
  • Les ordonnances de vos médicaments et un certificat médical précisant le stade de votre grossesse. Demandez à votre médecin de rédiger ces papiers en double, en anglais et en français.
  • Les coordonnées de l’assurance rapatriement sanitaire que vous aurez pris soin de contracter avant de partir. Vérifiez bien que la grossesse n’est pas une clause d’exclusion. Si vous restez dans l’Union européenne, emportez votre carte européenne d’Assurance Maladie.

Articles recommandés Médecine des voyages

Comment partir bien assuré dans l'un des pays de l'espace économique européen ? Et dans un pays...
Lorsqu’elle est stabilisée, l’insuffisance rénale chronique n’empêche pas de voyager, à condition de...
Lorsque l’on voyage avec un nourrisson, mieux vaut prendre certaines précautions avant et pendant le...
En fonction de la destination et du type de séjour, un certain nombre de vaccins sont fortement...