L’EVA, pour évaluer l’intensité de la douleur chez l’adulte

Photo homme ayant mal au dos

La douleur est un phénomène subjectif. Elle ne peut donc se mesurer en pratique comme la température ou la pression artérielle.

Analyser sa douleur pour faire le point sur son type et son intensité permet de faciliter sa prise en charge en communiquant mieux avec son médecin. De nombreux outils d’évaluation existent (questionnaires/échelles/dessins).

Chez l’adulte, l’intensité douloureuse se mesure avec l’échelle visuelle analogique (EVA). C’est l’outil le plus simple et le souvent utilisé.

L’EVA peut se présenter sous sa forme papier ou sous sa forme « mécanique », c’est-à-dire à type de réglette.

La forme classique comporte une ligne horizontale de 10 cm de long. On indique le niveau de sa douleur en traçant un trait sur la ligne (forme papier) ou en déplaçant un curseur le long de cette ligne (réglette mécanique).

Ses extrémités vont de absence de douleur à douleur maximale imaginable.

Pour situer le niveau de sa douleur, on se repère par rapport aux extrémités de l’échelle :

  • extrémité gauche : « pas de douleur » ou « pas mal du tout »
  • extrémité droite : « douleur très forte » ou « très très mal »

En fonction de la place du curseur sur une échelle allant de 0 à 10, on évalue ainsi l’intensité de la douleur.

 

Fait partie du dossier ...

Articles recommandés Douleur

La « mindfulness » ou MBSR, issue de la médecine chinoise, utilise des techniques de méditation en...
Hypnothérapie, sophrologie... Diverses techniques de relaxation sont utilisées pour soulager les...
Le médecin de famille, le pharmacien, le psychologue, et aussi les centres spécialisés, sont là pour...
Chez les personnes âgées, la douleur est fréquente et souvent liée à de nombreuses affections...