Comment éviter la diarrhée du voyageur ou turista

La turista est le problème de santé le plus fréquent chez les voyageurs (environ 40% sont touchés). Des bactéries sont souvent en cause (80% des cas), véhiculées par les aliments solides davantage que par les boissons.

Bénigne la plupart du temps, la turista peut néanmoins entraîner une gêne importante lors du voyage ou s’aggraver chez les sujets fragiles (jeunes enfants ou personnes âgées).

Dans 2% des cas, les troubles passent à la chronicité (de 1 à 6 mois ou plus).

Avant le départ

1. Constituer la pharmacie de voyage, avec l’aide d’un médecin si nécessaire

Il existe des risques liés à l’achat de médicaments hors de France (contrefaçons).

Trousse pour la prévention :

  • solution hydro-alcoolique pour le lavage des mains
  • produit pour la désinfection chimique de l’eau et/ou filtres portatifs
  • répulsif pour se protéger des piqûres d’insectes (surtout en zone tropicale)

Traitement pouvant être utilisé sous contrôle médical :

  • ralentisseur de transit (ne doit pas être utilisé en cas de diarrhée sanglante ou de forte fièvre)
  • antiémétique s’il y a des vomissements associés
  • antispasmodique et antalgique pour la douleur
  • adsorbant intestinal pour soulager les symptômes
  • solutés de réhydratation orale à administrer dès que possible (surtout pour un jeune enfant)

2. S’informer des risques sanitaires spécifiques du pays de destination

Mettre à jour son calendrier vaccinal si nécessaire.

3. Penser aux formalités nécessaires

  • assurances
  • adresses des médecins
  • carnet de santé…

 

Sur place

1. Hygiène des mains

Se laver les mains avant le repas et après le passage aux toilettes est particulièrement conseillé.

2. Alimentation

Consommer des aliments sans risque, des boissons encapsulées ou décontaminées par ébullition (au moins 1 minute), désinfection chimique ou filtration.

Consommer du thé sucré ou des jus de fruits avec des gâteaux secs salés. Éviter les produits lactés.

En cas de vomissements : prise répétée de petites quantités de liquides.

Les aliments à risque élevé :

  • fruits de mer
  • poissons et viandes mal cuits
  • plats préparés consommés froids
  • glaces artisanales, glaçons
  • crudités
  • fruits pré-épluchés
  • laits et produits laitiers
  • aliments avec trace de moisissures
  • eau du robinet même pour se laver les dents
  • boissons non encapsulées

Aliments à faible (ou sans) risque

  • plats cuits ou consommés chauds
  • pain, biscuits et aliments secs
  • confiture, miel
  • fruits épluchés par le voyageur
  • eau et boissons encapsulées
  • eau décontaminée (ébullition, filtrage, chloration, ion argent, etc.)
  • boissons chaudes

Quand consulter ?

Une consultation médicale est recommandée dans les cas suivants :

  • enfant âgé de moins de 2 ans
  • personne âgée
  • présence de sang dans les selles ou de glaires
  • diarrhée prolongée au-delà de 48 heures

 

Quand consulter au retour ?

En cas de diarrhée prolongée au retour du voyage (supérieure à 14 jours), de perte de poids ou de fièvre, des examens doivent être réalisés.

Dans environ 5 % des diarrhées du voyage, une complication a lieu sous forme de troubles fonctionnels intestinaux (état nauséeux, ballonnements, spasmes abdominaux, troubles du transit mineurs). En général, ils s’améliorent progressivement, spontanément ou à l’aide des traitements symptomatiques.

Fait partie du dossier ...

    • Caihol J. et Bouchaud O. Turista : diarrhées du voyageur. Presse Med. 2007; 36: 717-22.
    • BEH, Recommandations sanitaires pour les voyageurs, juin 2015.
    • Bouchaud O. Les diarrhées du voyageur. Med. Trop.2001; 61: 215-219.
    • Afssaps. Diarrhée passagère de l’adulte. Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009.
    • SNFGE (Société Nationale Française de Gastro-Entérologie) item 107. Voyage en pays tropical : conseils avant le départ, pathologies du retour : fièvre, diarrhée.
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Digestion

La diarrhée peut avoir de nombreuses causes différentes. Chaque individu a un système digestif qui...
Les vomissements sont un symptôme dont la cause est très variable. Ils peuvent être un symptôme d’...
Pour faciliter la digestion et prévenir la diarrhée, quelques conseils hygiéno-diététiques.
Après 75 ans, les modifications physiologiques contribuent à diminuer l’appétit, en particulier chez...