Les plantes qui facilitent la digestion

Photo légumes et herbes digestives

Depuis des siècles, un grand nombre de plantes sont traditionnellement utilisées pour favoriser la digestion.

Les propriétés qu’on leur attribue n’ont pas toutes été validées par des études cliniques, mais leur usage repose sur l’expérience accumulée depuis longtemps.

Les plantes digestives contenant des substances amères

Les plantes qui contiennent des substances amères stimulent l’activité de l’estomac de manière réflexe et provoquent la sécrétion de sucs acides destinés à digérer les aliments.

C’est le cas, par exemple, de l’armoise commune, de l’harpagophyton, de la gentiane jaune, de la petite centaurée et de nombreuses autres plantes. Certaines de ces plantes entrent d’ailleurs dans la composition des boissons dites apéritives.

Les plantes digestives qui agissent sur le foie et la vésicule biliaire

Certaines plantes augmenteraient la production de bile par le foie (action dite « cholérétique ») ou en faciliteraient la sécrétion dans l’intestin par vidange de la vésicule biliaire (action dite « cholagogue »). La bile permet la solubilisation et l’absorption des matières grasses ingérées pendant le repas.

L’armoise commune, le boldo, l’orthosiphon, le romarin, le pissenlit, l’harpagophyton, le chardon-Marie et le curcuma seraient utiles en cas de digestion difficile car ils stimulent la production de bile par le foie et favorisent sa sécrétion dans l’intestin.

L’artichaut et le fumeterre font également partie des plantes présentant ces effets cholérétique et cholagogue.

Les plantes qui aident à soulager les douleurs digestives

D’autres plantes sont utilisées pour leur capacité à soulager les douleurs digestives. La mélisse aurait ainsi une action calmante au niveau de l’estomac et de l'intestin.

D’autres plantes calmantes comme l’aubépine, le coquelicot, le houblon, la passiflore et la valériane permettraient également de calmer les maux de ventre liés à la nervosité.

Enfin, certaines plantes de la famille du fenouil sont utilisées pour apaiser les troubles digestifs et les maux de ventre : aneth, carvi, coriandre, cumin ou anis vert.

Existe-t-il des risques à soulager les digestions difficiles par les plantes ?

Les maux de ventre sont généralement bénins, mais certains signes doivent alerter et conduire à une consultation en urgence : douleurs en « coup de poignard », sang dans les vomissements ou dans les selles, apparition de fièvre, ou encore vomissements ou maux de ventre consécutifs à une chute ou à un accident.

Par ailleurs, si aucune amélioration ne se produit après deux jours de traitement par les plantes, mieux vaut consulter un médecin.

Attention, les plantes qui stimulent la production de bile sont contre-indiquées lors de crise aiguë de calculs biliaires car elles risquent de provoquer une exacerbation des symptômes.

Articles recommandés Digestion

La diarrhée peut avoir de nombreuses causes différentes. Chaque individu a un système digestif qui...
Les vomissements sont un symptôme dont la cause est très variable. Ils peuvent être un symptôme d’...
Pour faciliter la digestion et prévenir la diarrhée, quelques conseils hygiéno-diététiques.
Après 75 ans, les modifications physiologiques contribuent à diminuer l’appétit, en particulier chez...