Faciliter la vie d’une personne souffrant de dermatite atopique

Photo femme ouvrant la fenêtre

En dehors de la prise en charge médicale, des mesures simples permettent d’améliorer de façon notable la qualité de vie des personnes qui souffrent de dermatite atopique.

L’environnement domestique

  • Éviter les atmosphères confinées, chargées en meubles et en tissus
  • Éviter la prise en charge d’animaux, même lorsque les enfants ont une forte demande, surtout s’il s’agit d’un chat.
  • Privilégier les surfaces lisses pour les sols (sans moquettes et tapis) et éviter l’utilisation de tissus muraux et de rideaux, sauf s’ils sont lavés régulièrement à haute température

La chambre

  • Aérer tous les jours la chambre
  • Ne pas habituer l’enfant à avoir des peluches sur son lit
  • Interdire la chambre aux animaux
  • Faire le ménage au moins une fois par semaine
  • Changer les draps toutes les semaines, si possible plus souvent lors des poussées, et les laver à 60°C
  • Limiter l’humidité dans la chambre et éviter d’utiliser, sauf raison médicale, des humidificateurs qui favorisent le développement des acariens dans la poussière de maison

Le soin du linge

  • Utiliser des lessives liquides, dites à « pH neutre », les plus simples possible, du type « savon de Marseille », sans parfum
  • Ne pas utiliser d’adoucissant
  • Privilégier les vêtements et draps en coton plutôt qu’en matière synthétique

La toilette

  • Sauf cas particulier, elle doit être quotidienne
  • Le savon de lavage du corps doit être à pH neutre, l’idéal étant d’utiliser des savons dits « sans savon » ou « savon surgras », exempts de parfum. Ils respectent la peau et limitent la sécheresse cutanée
  • Le séchage au sortir du bain ou de la douche doit être doux, en tamponnant la peau plutôt qu’en la frottant, afin d’éviter un surcroît d’irritation
  • Une fois la peau sèche, il est indispensable d’utiliser une crème hydratante adaptée aux peaux atopiques. Ici aussi, on privilégiera des crèmes sans parfum et si possible, sans conservateur.
  • Si l’eczéma est important ou fréquent, la crème hydratante est à appliquer au moins deux fois par jour

La prévention des complications

  • Tenir les ongles courts et propres, afin d’éviter que le grattage ne déclenche une surinfection cutanée
  • Éviter le contact avec des personnes en poussée d’herpès

Dr Claire Laur

En cas de démangeaisons importantes, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

    • Laur C et al. « Allergie aux acariens : quels moyens de contrôle de l’environnement proposer aux patients ? » Revfrallergol, 1997, 37 200-205
    • Bisgaard H, Simpson A, Palmer C, et al. Gene-Environment Interaction in the Onset of Eczema in Infancy : Filaggrinloss-of-function Mutations Enhanced by Neonatal Cat Exposure. PlosMedicine, publication en ligne juin 2008
    • Et si vous étiez allergique ? Dr Elisabeth Sambian-Noël, 2003, Éditions Jouvence, ISBN 2-88353-304-0
    • Les allergies de l’enfant, les prévenir et les combattre. Dr Étienne Bidat et Christelle Loigerot, 2002, Éditions Milan, ISBN 2-7459-0975-4
    • Tous allergiques ? Pour en finir avec une maladie de civilisation. Louis Champion et Daniel Vervloet, 2011, Éditions Nouveaux Débats Publics, ISBN
    • F. Schult Larsen et al. « The Occurrence of Atopic Dermatitis in North Europe : an International Questionnaire Study » J Am AcadDermatol, 1996 ; 34 : 760-764
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Dermatite atopique

« Quand Léo était tout bébé, toute la famille a mieux dormi grâce au traitement de sa dermatite...
La dermatite atopique, ou eczéma atopique, débute souvent chez le nourrisson, à partir de l’âge de 2...
Les symptômes de l’eczéma atopique ou dermatique atopique sont des plaques ainsi qu’une peau sèche...
Il s’agit de manifestations inflammatoires cutanées récidivantes et prurigineuses associées à un...