Témoignage d’Aurélie, maman d’un enfant de 15 mois atteint de dermatite atopique

Photo petite fille se mettant de la crème sur le bras

« Quand Léo était tout bébé, toute la famille a mieux dormi grâce au traitement de sa dermatite atopique ! »

« Tout a commencé quand Léo avait 5 mois : ses joues sont devenues rouges et la peau de ses jambes toute sèche. Au début, j’ai pensé qu’il avait juste la peau fragile.

J’ai changé de lessive, supprimé l’adoucissant pour le linge ; puis j’ai changé de lait maternisé. Rien n’y faisait, les choses empiraient et peu à peu, presque tout son corps a été atteint, sauf les fesses. Sa peau était rouge, suintait par endroits, surtout dans les plis des coudes et des genoux ; ailleurs il y avait des croûtes où la peau était très sèche.
Il se griffait les joues, se tortillait sans arrêt pour se gratter et frottait ses jambes l’une contre l’autre à cause des démangeaisons. Il était tout le temps grognon, agité, même en dormant, et se réveillait toutes les nuits en pleurant. Bref, plus personne ne dormait à la maison !

Nous avons donc consulté le pédiatre qui a remarqué tout de suite que Léo avait la peau sèche et nous a posé des questions sur l’existence d’allergies dans la famille, sur le début des symptômes et sur les démangeaisons :

  • Où se gratte-t-il ? Est-ce qu’il dort bien ?
  • Quand les démangeaisons ont-elles empiré ?
  • Avons-nous modifié son régime alimentaire ?

Le pédiatre a diagnostiqué une dermatite atopique, et nous a dit que cela survenait souvent chez des enfants de parents allergiques. Il se trouve que mon mari souffre d’asthme. Il est possible que Léo lui-même soit allergique.

Le médecin m’a bien expliqué comment soigner la peau de Léo et nous avons vu une nette amélioration. Depuis, je continue à suivre ses conseils tout en restant vigilante ; Léo fait une petite poussée de temps en temps mais je peux gérer ces situations avec l’aide du pédiatre si nécessaire.

Il faut vraiment éviter que sa peau se dessèche, qu’il transpire ou soit serré dans ses vêtements. Je ne mets que du coton doux et léger au contact direct de sa peau (surtout pas de laine). Pour le laver, je privilégie la douche avec une eau tiède. Si parfois, je lui donne un bain, j’utilise des pains sans savon. Je le sèche délicatement puis j’applique matin et soir une crème émolliente sur tout le corps pour hydrater la peau.

Si une poussée revient avec des zones rouges et suintantes, je recommence le traitement prescrit par le médecin. Et en plus, je veille à ce que la peau de Léo soit bien hydratée avec une crème adaptée. »


Vous cherchez des informations sur la dermatite atopique ? Consultez notre dossier spécial afin de comprendre et de faciliter la vie des personnes souffrant de dermatite atopique.

Articles recommandés Dermatite atopique

La dermatite atopique, ou eczéma atopique, débute souvent chez le nourrisson, à partir de l’âge de 2...
Les symptômes de l’eczéma atopique ou dermatique atopique sont des plaques ainsi qu’une peau sèche...
Il s’agit de manifestations inflammatoires cutanées récidivantes et prurigineuses associées à un...