Pourquoi et comment éviter l’évolution de la gingivite vers la parodontite ?

Photo jeune femme et fil dentaire

La gingivite est une maladie qui, si elle n’est pas traitée, peut évoluer vers une autre pathologie parodontale dont les conséquences peuvent être plus graves : la parodontite.

Pourtant, la gingivite n’est pas toujours facile à reconnaître : pour la diagnostiquer à temps et la prendre en charge correctement, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin, dès les premiers doutes.

Qu’est-ce que la parodontite ?

La parodontite, l’une des conséquences de la gingivite, se produit lorsque l’infection atteint les parties plus profondes de la mâchoire, qui soutiennent la dent. Elle se définit par un « décollement » du haut de la gencive, qui n’adhère plus à la dent (phénomène appelé « perte d’attache »), aboutissant à la formation de poches parodontales.

La parodontite peut débuter à n’importe quel âge, mais elle est le plus souvent détectée chez l’adulte. Non soignée, elle peut entraîner des dommages irréversibles pour le Capital Gencive.

Pouvant entraîner la perte de la dent, la parodontite a ainsi des conséquences esthétiques et fonctionnelles (troubles de la mastication) évidentes. Cependant, elle peut également engendrer des problèmes, moins connus, sur la santé générale.

Les risques de la parondontite pour la santé générale

Si les données scientifiques ne permettent pas de conclure de manière certaine sur l’existence d’une relation de cause à effet entre maladie parodontale et certaines maladies ou situations, la parodontite est plus fréquemment observée dans les  cas suivants :

- Maladies cardiovasculaires : elle semble augmenter le risque d’endocardite infectieuse, pour laquelle la porte d’entrée dentaire est retrouvée ou présumée dans 26% des cas. Elle est souvent associée à la survenue d’artériosclérose carotidienne, de maladie coronaire et d’accident vasculaire cérébral, sans qu’un lien de cause à effet n’ait été établi de façon certaine.

- Diabète : elle semble rendre plus difficile le contrôle du diabète. Cependant, la relation causale n’est pas établie avec certitude.

- Sphère respiratoire : la parodontite semble prédisposer à la survenue de certains troubles respiratoires, notamment les infections pulmonaires et sinusiennes.

- Naissance avant terme : il y aurait une relation significative entre maladie parodontale et accouchement prématuré. Ainsi, la parodontite multiplierait par plus de 2,5 le risque d’accouchement prématuré (avec, souvent, un petit poids à la naissance).

- Qualité de vie : la parodontite, comme toute maladie orale, et en particulier au vu des douleurs et difficultés de mastication qu’elle peut engendrer, possède un impact certain sur le bien-être et la qualité de vie quotidienne.

Face aux symptômes classiques de la gingivite, réagir rapidement

La gingivite n’étant pas nécessairement douloureuse, elle peut passer inaperçue. Pourtant, certains signes en suggèrent fortement la présence : la gencive devient gonflée, rouge, lisse et brillante. Elle saigne facilement, soit lors du brossage, soit parfois même spontanément.

Dans tous les cas, lhygiène bucco-dentaire est une étape essentielle du traitement. Un brossage dentaire régulier, idéalement après chaque repas, est recommandé, avec une brosse à dents adaptée (brins souples et arrondis aux extrémités) et un dentifrice efficace (antibactérien, décongestionnant, antalgique…).

L’usage de brossettes interdentaires et de fil dentaire peut constituer un plus, pour autant qu’on sache les utiliser correctement. De même, des bains de bouche à l’aide d’actifs spécifiques (antiseptiques, décongestionnants, apaisants…) peuvent s’avérer salutaires.

En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien, ou consultez votre chirurgien-dentiste.

    • ANAES. Parodontopathies : diagnostic et traitements. Mai 2002.
    • Poster méta-analyse Dufour T, Jeanne S. Maladies parodontales et maladies cardiovasculaires : une méta analyse, congres SFPIO 2009
    • HAS. Gingivectomie secteur de 1 à 3 dents, de 4 à 6 dents ou de plus de 6 dents. Rapport, novembre 2005.
    • Polyzos NP, Polyzos IP, Zavos A, et al. Obstetric outcomes after treatment of periodontal disease during pregnancy: systematic review and meta-analysis. BMJ 2010; 341:c7017.
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Dentaire

Le tabac et la mauvaise hygiène bucco-dentaire sont les causes principales des parodontites, qui...
Les gencives constituent une cible particulière pour un certain nombre d’affections, dont certaines...
Il est important de savoir prévenir et soulages les blessures liées aux prothèses dentaires.
Les problèmes dentaires, principalement les maladies parodontales, font partie des complications...