Je suis enceinte : les risques pour mes dents

Photo femme enceinte se brossant les dents

Les problèmes dentaires, comme la gingivite et la carie dentaire, peuvent survenir à tout âge et dans toute situation : la grossesse n’y fait pas exception. Dans ce dernier cas, les risques encourus justifient d’autant plus de tout mettre en œuvre pour les prévenir ou les soigner rapidement.

La gingivite est-elle vraiment plus fréquente chez les femmes enceintes ?

La gingivite est une inflammation le plus souvent indolore de la gencive causée par les bactéries de la plaque dentaire. Elle se signale généralement par l’apparition de saignements au brossage des dents, et se traduit rapidement par une gencive rouge, lisse et gonflée.

Les femmes enceintes, comparées aux autres femmes, ont plus de troubles gingivaux. En particulier, des phases aiguës de gingivite, dite gingivite gravidique, ont été observées au cours de la grossesse.
En revanche, ces troubles, plus fréquents et plus sévères que dans la gingivite « classique », sont similaires qu’il s’agisse d’un premier enfant ou non, et quel que soit le mois de grossesse.

Qu’est-ce que c’est, la gingivite gravidique ?

Comme pour une gingivite « classique », les gencives sont rouges, très gonflées et saignent au brossage.

Dans la gingivite gravidique, le rôle de la plaque dentaire reste prépondérant.

Cependant, les troubles gingivaux sont ici également liés aux modifications hormonales spécifiques à la grossesse. En particulier, l’augmentation des œstrogènes  et de la progestérone dans le sang joue un rôle dans la santé gingivale via des modifications salivaires, bactériennes et immunologiques.

Cette gingivite gravidique, qui va disparaître automatiquement quelques jours après l’accouchement, est donc « normale ». Sans s’en inquiéter, il faut la prendre en charge rapidement, pour éviter qu’elle ne s’installe durablement.

L’hygiène dentaire et les caries pendant la grossesse

La grossesse constitue également une période à risque de carie dentaire : il a ainsi été observé que les femmes enceintes, comparées aux autres, ont significativement plus de caries dentaires.

Non seulement il semblerait qu’elles aient un brossage des dents presque 2 fois moins fréquent, mais les modifications hormonales jouent également un rôle. En effet, les fortes concentrations en progestérone entraînent une baisse des concentrations en bicarbonate dans la salive, ce qui diminue son efficacité à réduire l’acidité à l’intérieur de la bouche, à l'origine de la déminéralisation des dents et donc de l’apparition de caries.

De plus, on observe une augmentation du streptococcus mutans, qui favorise le développement des caries en fin de grossesse et pendant l’allaitement.

Des facteurs de risque supplémentaires : les nausées

Les nausées de la grossesse constituent des facteurs de risque supplémentaires de pathologies bucco-dentaires, y compris de gingivite et de carie dentaire. En effet, les nausées et vomissements conduisent souvent la femme enceinte à fractionner ses repas, voire à grignoter fréquemment dans la journée, en particulier des aliments sucrés : rien de tel pour entretenir les bactéries de la plaque dentaire !

De plus, il a été noté que ces nausées sont aggravées par l’utilisation de la brosse à dent, en particulier le matin et dans les secteurs des molaires, ce qui n’est pas pour favoriser un brossage régulier et efficace.

Je suis enceinte, et j’avais déjà une maladie parodontale avant ma grossesse. Quels sont les risques ?

Divers signes peuvent évoquer une maladie parodontale : dents qui se « déchaussent » ou qui bougent, saignements persistants lors du brossage, inflammation gingivale… Or la maladie parodontale peut s’observer également chez la femme enceinte, qu’elle soit survenue avant ou pendant la grossesse. On observe, notamment, une parodontite chez 5% à 20% des femmes enceintes.

Or un lien a été établi entre la présence d’une maladie parodontale chez la future mère et l’augmentation du risque d’accouchement prématuré. C’est pourquoi il est très important de mettre en œuvre les moyens nécessaires, tant au niveau de l’hygiène que de la consultation chez le dentiste, pour prévenir ou guérir toute maladie parodontale pendant la grossesse.

 

En cas de doute, de persistance ou d’aggravation d’une gingivite, consultez rapidement votre chirurgien-dentiste. Et pensez à signaler votre grossesse à votre dentiste !

    • ANAES. Parodontopathies : diagnostic et traitements. Mai 2002.
    • Grossesse et femme enceinte : soignez vos dents. Site Internet http://www.femme-enceinte-grossesse.com/news-futures-mamans/grossesse-et-femme-enceinte-soignez-vos-dents.html
    • Association Dentaire Française 2008. Santé orale de la femme enceinte et du nourrisson.
    • UFSBD Les Guides Nutrition Santé et Bucco-Dentaire. Guide Femmes enceintes et Enfants à l'usage des chirurgiens dentistes.
    • Polyzos NP, Polyzos IP, Zavos A, et al. Obstetric outcomes after treatment of periodontal disease during pregnancy: systematic review and meta-analysis. BMJ 2010; 341:c7017.
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Dentaire

Le tabac et la mauvaise hygiène bucco-dentaire sont les causes principales des parodontites, qui...
Les gencives constituent une cible particulière pour un certain nombre d’affections, dont certaines...
Il est important de savoir prévenir et soulages les blessures liées aux prothèses dentaires.
Les problèmes dentaires, principalement les maladies parodontales, font partie des complications...