Pilule : que faire en cas de…

Photo jeune femme inquiète qui regarde sa plaquette de pilules

Oubli de pilule, vomissements, voyage... Voici quelques conseils pour bien gérer les imprévus dans votre contraception orale.

1 - En cas d’oubli de votre pilule

- Si l’oubli est de moins de 3 heures (pilule progestative) ou de moins de 12 heures (pilule œstro-progestative) : l’efficacité contraceptive est maintenue, pas de stress !

Prenez immédiatement la dernière pilule oubliée, même si 2 comprimés doivent être pris le même jour, et prenez les prises suivantes à l’heure habituelle, jusqu’à la fin de votre plaquette.

- Si l’oubli est de plus de 3 heures (pilule progestative) ou de plus de 12 heures (pilule œstro-progestative) : prenez immédiatement la dernière pilule oubliée, continuez les comprimés suivants à l’heure habituelle, jusqu’à la fin de la plaquette. Prenez en plus une contraception d’urgence si vous avez eu un rapport sexuel au cours des 5 jours précédant l’oubli ou si vous avez oublié plus de deux fois votre comprimé. De plus, au cours des 7 jours suivant l’oubli, utilisez des préservatifs lors des rapports sexuels.


Quelle que soit la pilule que vous utilisez, si l’oubli a lieu lors des 7 derniers comprimés de la plaquette :

- Pour les plaquettes de 21 comprimés : enchaînez directement avec la nouvelle plaquette, sans arrêt.

- Pour les plaquettes composées de 28 comprimés comportant 4 ou 5 comprimés inactifs de couleur différente : jeter ces comprimes inactifs et reprendre au premier comprimé de la plaquette suivante.

 

2 - En cas de vomissements ou de diarrhée 

La survenue de troubles digestifs comme les vomissements ou des diarrhées dans les 4h suivant la prise peuvent entraîner une inefficacité transitoire. Dans ce cas, vous prendrez un nouveau comprimé comme dans le cas d’un oubli (voir ci-dessus).
 

3 - En cas de voyage

La gestion des décalages horaires sera fonction de votre destination et de votre type de pilule.


En cas de voyage

Avec une pilule oestro-progestative, vous avez un délai de prise de 12 heures.
Quelle que soit votre destination (à l’est ou à l’ouest), vous pourrez :
- rester à l’heure française (si cela est possible),
- ou décaler la prise et prendre votre comprimé à l’heure locale identique à celle du point de départ.

Avec une pilule progestative, votre délai de prise est réduit à 3 heures.

  •  vous n’aurez pas de souci particulier en voyageant vers l’est (l’intervalle entre 2 pilules sera de moins de 24h) : vous prendrez votre comprimé comme à votre habitude.
  •  En voyageant vers l’ouest, vous devrez rester à l’heure française (si c’est possible) ou bien prendre un comprimé dès votre arrivée (pour éviter l’allongement du délai au delà de 24h) et poursuivre à heure locale fixée.


Par exemple ?

Vous partez de Paris et arrivez en fin de journée aux États-Unis. Prenez votre pilule le matin avant de partir puis un deuxième comprimé le soir en arrivant à l’aéroport de votre destination. Le matin suivant, vous poursuivrez votre plaquette comme à votre habitude en France.

Au retour, vous n’aurez pas à changer d’horaire de prise…Vous prendrez votre pilule le matin de votre départ, puis le matin suivant de retour chez vous.
 

4 - En cas d’immobilisation prolongée

L’immobilisation entraîne une stagnation prolongée du sang dans les vaisseaux, facteur de risque de phlébite. Or, les pilules oestroprogestatives augmentent le risque de thrombose veineuse.

Si vous devez rester alitée pendant une longue période, par exemple après une opération, il peut être recommandé d’interrompre votre pilule œstroprogestative pour la durée de l’intervention et des suites opératoires. Votre médecin décidera ou non de cet arrêt, ne prenez pas seule cette décision.
 

5 – En cas de choix de décalage ou de suppression momentanés des règles

  •  Pour les pilules à 21 comprimés : vous pouvez prendre sans danger 2 plaquettes de façon consécutive.
  •  Pour les pilules à 28 comprimés : vous pouvez enchaîner la prise des comprimés actifs en sautant les placebos.
     

6 – En cas de saignements pendant la prise de pilule

La prise de pilule peut parfois entraîner des petits saignements irréguliers. Ils disparaissent généralement en 2 ou 3 mois.

S’ils persistent, parlez-en à votre médecin. Le climat hormonal de votre pilule ne vous convient peut-être pas, il faudra peut-être alors en changer.

 

> Pour ne plus oublier votre pilule, inscrivez-vous gratuitement à notre service de rappel par e-mail Moublipa.

 

Articles recommandés Contraception

L’accès à la contraception est un droit pour tous, même si vous avez moins de 18 ans. Rappelons qu’...
Notre Carnet Santé Pratique a été rédigé par des gynécologues pour vous aider à mieux comprendre...
Pilule, implant, stérilet, anneau, patch… Les méthodes contraceptives sont variées et évolutives.
La jeune maman qui n’allaite pas peut être de nouveau enceinte dans les 4 semaines qui suivent l’...