Les gestes à adopter pour limiter la perte de cheveux

Photo femme de dos se lavant les cheveux

Pour réduire la chute de cheveux, voici un certain nombre de conseils.

Hygiène du cuir chevelu : les gestes à adopter

- Des lavages doux

Évitez l’eau trop chaude. Mouillez plutôt vos cheveux à l’eau tiède.

• Lavez vos cheveux avec un shampooing doux pour usage fréquent.

• Quand vous appliquez un shampooing ou un soin au niveau du cuir chevelu, massez doucement quelques minutes pour favoriser la pénétration des actifs.

• Il n’y a pas d’inconvénient à se laver fréquemment les cheveux.

- Des produits moins agressifs

Les soins trop agressifs pour le cuir chevelu sont à modérer. Essayez d’éviter les facteurs d’agression :

  • défrisage,
  • permanentes,
  • soins colorants trop fréquents,
  • chaleur excessive,
  • shampooings détergents…

- Des coiffures plus souples

• Préférez les coiffures non traumatisantes pour le cuir chevelu (évitez les tresses serrées, les queues de cheval...).

• Le fait de couper les cheveux ne les fait pas repousser plus vite et ne les rend pas plus épais.

Du soleil, oui ! Mais pas trop

• L’été, protégez votre chevelure avec un chapeau

• A noter qu’en hiver le port d’une casquette, d’un bonnet ou d’un casque ne favorise pas la chute des cheveux.

- Des massages stimulants

• Pour assouplir votre cuir chevelu, favoriser le flux du sang vers les racines et pour stimuler la repousse, n’hésitez à vous masser le cuir chevelu.

- Recommandations nutritionnelles : carences, attention danger !

• Une alimentation normale, diversifiée, équilibrée et riche en acides aminés est gage de bonne santé.

• Des carences importantes en protéines et vitamines peuvent favoriser la chute de cheveux (cystéine, méthionine, zinc, silice, magnésium, vitamine B6, vitamine B5, vitamine H).

• On trouve des acides aminés soufrés dans des aliments tels que la viande rouge, les céréales complètes, le poisson, les légumes verts (brocolis), et également dans les oeufs.

Hygiène de vie

• Les cheveux sont sensibles au surmenage, à la pollution, au tabac, au stress... Une bonne hygiène de vie ne peut leur être que bénéfique.

• Si vous perdez vos cheveux lorsque vous traversez une période de stress, la relaxation ou la pratique d'un sport peut être utile car elle favorise une bonne irrigation sanguine du cuir chevelu.

Quand faut-il consulter un dermatologue ?

- Comprendre

Le spécialiste est là pour évaluer le niveau d’évolution de votre chute de cheveux et pour mieux la comprendre. Il vous demandera vos antécédents familiaux et vos habitudes de vie (médicaments, tabac, stress), ainsi que l’histoire de votre chute de cheveux.

- Observer

Grâce à des tests simples et rapides, il pourra examiner l’état de votre cuir chevelu et de vos cheveux afin d’établir un diagnostic.

- Résoudre et prescrire

Enfin, si cela est nécessaire, il pourra vous prescrire des médicaments adaptés et établir des visites de contrôle pour évaluer l’efficacité du traitement établi.

Pour plus de conseils et d’astuces, consultez le magazine Peau & Santé avec un dossier spécial cheveux.

Articles recommandés Chute de cheveux

L’alopécie est le nom savant de la chute de cheveux. Elle peut être normale, aiguë ou chronique et...
La perte de cheveux se fait de façon progressive et est localisée sur certaines zones du cuir...
La greffe de cheveux est une opération chirurgicale comportant différentes étapes.
Chaque cheveu passe par une phase de croissance, puis de chute, et cette alternance représente le...