Pourquoi l’activité physique est-elle bénéfique ?

Photo jeune femme faisant son jogging

C’est parce que la sédentarité est considérée comme un problème majeur de santé publique que les recommandations des institutions insistent sur l’accroissement des activités physiques.

Sédentarité, inactivité physique : définitions

La sédentarité est définie par « une activité physique inférieure au seuil minimal recommandé, c’est-à-dire l’équivalent de 30 mn par jour de marche à pas soutenus au moins cinq jours par semaine. Elle correspond à des comportements passifs : le temps passé devant un écran constitue l’indicateur de sédentarité le plus utilisé.

L’inactivité physique est définie comme une absence d’activité au cours de la vie quotidienne, c’est-à-dire « des déplacements ou mouvements d’une intensité trop faible pour induire une augmentation significative de la dépense énergétique ».

Alors qu’entend-on par « activité physique » ?

L’activité physique est caractérisée par sa nature, sa fréquence, sa durée, son intensité. Elle est donc quantifiable. Elle s’oppose à la notion de « repos », et l’étendue de ses domaines d’action est vaste.

Activité physique ne rime pas forcément avec sport, qui est lié à la performance, à la compétition voire à l’exploit, ou à la pratique d'une activité très spécialisée. Cependant ils peuvent être associés.

Les personnes qui souffrent d’une incapacité physique ou d’une maladie chronique auraient tendance à être moins actives. La cause de leur sédentarité est connue et les effets sont prévisibles: repli sur soi et facteurs biologiques (surpoids, fatigue, douleurs dorsales...) favorables à l’apparition d’autres pathologies (cardio-vasculaire, fragilité osseuse...).

L’activité physique fréquente et suffisamment intense nous transforme

Notre première nourriture est une bonne oxygénation qui est bénéfique pour le cerveau et les organes. Les capacités respiratoires se développent avec l’exercice.
Le mouvement favorise la circulation du sang et diminue la pression artérielle. Il améliore le rapport entre le bon et le mauvais cholestérol, réduisant ainsi les accidents cardiovasculaires.

Le sport augmente la puissance musculaire et améliore la souplesse et la solidité du squelette. Il permet de lutter contre l’arthrose et l’ostéoporose.

De plus, il contribue à améliorer la qualité de vie : un meilleur sommeil et une meilleure image de soi, l’anxiété est diminuée et les défenses immunitaires augmentées.

L'activité physique peut servir de médiation sociale quand elle est pratiquée en collectif. C’est un moyen pour développer la mémoire, stimuler la créativité tout en aidant à garder la bonne humeur et en protégeant des impacts négatifs du stress. Elle vous permet de prendre des moments pour vous, hors des tracas de la vie quotidienne.

Avec une alimentation adaptée à votre métabolisme, elle vous aide à réguler votre poids (perte de poids ou reprise après amaigrissement).

Combattre la sédentarité en accroissant volontairement nos activités physiques pour une bonne qualité de vie, voilà le pas essentiel à franchir et à soutenir pour ensuite apprécier les bénéfices premiers et secondaires qu’apporte la régularité dans ces pratiques. Voici encore une façon de se reconnaître acteur de sa santé, complémentaire à celle du bon usage de la médecine et de ses soins.

De nombreuses études démontrent aujourd’hui limpact positif de l’activité physique en termes de prévention de plusieurs localisations de cancers et des effets bénéfiques pendant et après les traitements.

Pour trouver l’activité qui vous convient le mieux, consultez « Bouger 30 minutes par jour, c'est facile ! ».

Fait partie du dossier ...

Articles recommandés Cancer et activité physique

L’ activité physique est bonne pour la santé ! Actuellement de nombreuses personnalités n’hésitent...
L ’ activité physique du patient doit être choisie en fonction des besoins ressentis par la personne...
Si vous cherchez une pratique corporelle douce qui vous aide à réconcilier tous les aspects de vous-...
En France, les Kiosque Info Cancer sont issus de l’initiative de l’Institut National du Cancer, dans...