Les bienfaits de l’activité physique sur le cancer

Photo mains de cyclistes

Le premier Plan Cancer a fixé 4 axes de prévention et parmi eux « l’activité physique et l’équilibre alimentaire ».

Grâce à la prévention, 40% des 320 000 cancers annuels pourraient être évités.

Actuellement, les bienfaits de l’activité physique sont unanimement reconnus et d’autant plus efficaces qu’ils s’associent à une alimentation équilibrée.

Quelle activité pratiquer ?

Non pas une pratique sportive ou compétitive mais une activité physique régulière d’intensité modérée, sans rechercher la performance. Par exemple, 30 minutes de marche 3 ou 4 fois par semaine, 2 km chaque fois est une très bonne distance.

Il suffit de bouger : marche, natation, vélo, jardinage, ménage, bricolage, danse, arts martiaux… tout est bon pour lutter contre la sédentarité.

Cancer du sein

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme. Il bénéficie de l’activité physique à tous les stades : en prévention, pendant et après le traitement.

Le traitement ne doit pas exclure l’exercice et les malades ne doivent pas se replier sur eux-mêmes. Malgré la fatigue qu’entraîne la chimiothérapie, il faut maintenir la pratique physique quotidienne, et même, si possible, l’augmenter sauf dans les cas d’asthénie trop importante. Il faut bouger et ainsi on constate une amélioration physique et morale.

Après le traitement : la pratique physique diminuerait de plus de 40% les risques de récidive.

Cancer de la prostate

Le plus fréquent des cancers chez l’homme est celui de la prostate. L’activité physique est surtout recommandée à titre préventif.

Des études ont démontré la diminution des cas de cancer de la prostate chez les hommes qui pratiquent régulièrement une activité physique et conservent une bonne hygiène alimentaire.

Cancer de l’endomètre

L’activité physique quotidienne diminuerait de 20% les risques de cancer de l’endomètre chez la femme.

L’activité physique doit compenser les méfaits de la sédentarité qu’entraînent certaines professions.


Ainsi, l’activité physique associée à une alimentation équilibrée avec une bonne hygiène de vie est un facteur essentiel à tous les stades du cancer plus particulièrement dans les cas les plus fréquent chez la femme et chez l’homme.

Articles recommandés Cancer et activité physique

L’ activité physique est bonne pour la santé ! Actuellement de nombreuses personnalités n’hésitent...
L ’ activité physique du patient doit être choisie en fonction des besoins ressentis par la personne...
Si vous cherchez une pratique corporelle douce qui vous aide à réconcilier tous les aspects de vous-...
En France, les Kiosque Info Cancer sont issus de l’initiative de l’Institut National du Cancer, dans...