Edito : Le lien entre activité physique et traitement contre le cancer

Photo seniors marchant à la campagne

Le couple alimentation / activité physique est un leitmotiv des préconisations médicales adressées au patient. En effet, dès lors que les traitements oncologiques sont mis en place ou réalisés, la prévention de la récidive et l’entretien du potentiel santé deviennent la priorité suivante.

D’autres soins sont alors sollicités en plus du traitement classique.

Ils sont choisis en fonction des besoins ressentis par la personne et de son mode de vie. Ce peuvent donc être : des thérapies complémentaires, des soins de support, de l’activité physique adaptée.

Sur l’activité physique et le lien avec la maladie, consultez notre article Cancer et activité physique : pourquoi est-ce bénéfique ?, ainsi que notre fiche pratique Bouger 30 minutes par jour, c'est facile !

Démystifiez les idées reçues en consultant notre vrai-faux sur fatigue et chimiothérapie.

Sur les soins de support :

L’activité physique est reconnue comme un soin à part entière dans la prévention, pendant et après le traitement de la maladie cancéreuse. C’est pourquoi la personne doit apporter une attention particulière dans le choix de ses activités par rapport à ses besoins et les faire évoluer dans le temps.

La volonté et l’effort investis dans l’assiduité à la pratique sportive sont de même nature que ceux investis dans le combat pour la guérison.

Fait partie du dossier ...

Articles recommandés Cancer et activité physique

L’ activité physique est bonne pour la santé ! Actuellement de nombreuses personnalités n’hésitent...
Si vous cherchez une pratique corporelle douce qui vous aide à réconcilier tous les aspects de vous-...
En France, les Kiosque Info Cancer sont issus de l’initiative de l’Institut National du Cancer, dans...
A toutes les phases du cancer, l’offre de soins complémentaires est souvent efficace pour contrer...