Des disciplines douces venues d’Orient

Photo homme et femme qui s'étirent sur un tapis de sol

Si vous cherchez une pratique corporelle douce qui vous aide à réconcilier tous les aspects de vous-même (physique, physiologique, mental et spirituel), les pratiques du yoga, du qi gong, du tai chi et leurs dérivés sont vos alliées.

Ces disciplines apportent une meilleure circulation de l’énergie dans le corps, renforcent les muscles tout en développant une capacité d’attention qui aide à apaiser le mental et à trouver un bien-être intérieur sans dépendance.

Il est à noter que certains CHU proposent ces activités dans lhôpital pour lutter contre la douleur physique ou psychique à la suite d'un diagnostic de cancer, en cours de traitement et après.

Le yoga

Le yoga est inscrit dans le patrimoine culturel et philosophique de la tradition indienne. Il s’effectue par un ensemble de postures appelées « asanas » associées à des techniques respiratoires. Entre chacune des postures, le pratiquant écoute ses sensations et ressentis.

La pratique du yoga est adaptée à tous, quelles que soient les aptitudes physiques.

Les arts martiaux doux

Les arts martiaux internes (par opposition aux arts martiaux externes du type karaté, kung fu, judo...) sont des disciplines psychocorporelles issues de très anciennes pratiques chinoises.

Méditation en mouvement, exercices lents, gracieux, précis et synchronisés sur la respiration et la conscience de ce que l’on fait, le qi gong conjugue deux facettes positives : l’aspect méditatif et l’aspect exercice physique d’intensité légère à modérée, qui sont reconnus pour apporter le calme mental tout en fortifiant les fonctions vitales.

Le tai chi chuan vu sous l’angle de l’art martial interne est une technique martiale qui ne s’appuie pas sur la force musculaire mais sur le relâchement et la circulation de lénergie, contribuant ainsi à un résultat s’inscrivant dans la durée pour le maintien de la bonne santé. Le tai chi est une pratique de mémoire, de coordination, de concentration, d’équilibre, de souplesse et de fluidité qui apporte détente et force morale au pratiquant, car cet art est apparenté au combat, même lorsqu’il n’en garde que les gestes stylisés.

Ces disciplines ont beaucoup de points communs quant à leurs effets sur la santé.

Le choix de commencer lorsqu’un cancer est annoncé sera accompagné de « l’intention » d’évacuer le stress, de transmuter sa colère en courage pour se battre contre la maladie comme de se réconcilier avec les parties souffrantes de notre être. Malgré l’apparence douce de ces disciplines, elles accompagnent la volonté d’être acteur de sa vie, même avec la maladie.

Articles recommandés Cancer et activité physique

L’ activité physique est bonne pour la santé ! Actuellement de nombreuses personnalités n’hésitent...
L ’ activité physique du patient doit être choisie en fonction des besoins ressentis par la personne...
En France, les Kiosque Info Cancer sont issus de l’initiative de l’Institut National du Cancer, dans...
A toutes les phases du cancer, l’offre de soins complémentaires est souvent efficace pour contrer...