L’ortie, partenaire de nos articulations

Photo orties

Qui ne connaît l’ortie et la brûlure cuisante de ses feuilles ? En phytothérapie, elle est utilisée à la fois pour ses feuilles et pour sa racine qui ont chacune des usages bien distincts. Les feuilles d’ortie sont employées depuis l’Antiquité pour leurs propriétés diurétiques et pour soulager les douleurs articulaires mineures.

Malheureusement, si l’ortie a fait l’objet de très nombreuses études, force est de constater que celles-ci sont encore insuffisantes pour se prononcer définitivement sur l’efficacité de cette plante commune.

Origine et usages de l'ortie

L’ortie dioïque ou grande ortie (Urtica dioica) mesure environ 1,50 m de hauteur. Elle est souvent confondue avec l’ortie brûlante ou petite ortie (Urtica urens) qui culmine à 0,50 m. Les deux espèces sont similaires dans l’usage qu’en fait la phytothérapie. Au printemps, elles sont parfois consommées en potage ou en salade.

Les feuilles de l’ortie sont récoltées puis séchées, ce qui fait disparaître leurs propriétés urticantes.

Traditionnellement, on utilise les feuilles dans le but d’augmenter le volume des urines en cas d’infection urinaires.

L’extrait de feuille d’orties est également traditionnellement utilisé afin de maintenir la mobilité et la flexibilité de l'articulation.

De plus, la feuille d'ortie se révèle être riche en sels minéraux (calcium, potassium, silicium, fer, magnésium), en flavonoïdes et tanins. Du fait de sa richesse en sels minéraux, l’ortie entre souvent dans la composition de produits cosmétiques destinés à améliorer l’aspect des cheveux et des ongles.

Comment utilise-t-on l'ortie ?

Les feuilles et les racines d’ortie se présentent sous forme de plante séchée, de poudre de plante séchée ainsi que d’extraits secs ou liquides.

La plante séchée s’utilise en infusion. Parfois, l’ortie est consommée sous forme de jus frais, ou appliquée sous forme de bouillie sur la peau.

Contre les douleurs articulaires, une technique traditionnelle consistait à frotter l'articulation douloureuse avec des feuilles d'ortie fraîche… mais ce n’est pas forcément très agréable !

Articles recommandés Arthrose

Pour les personnes qui commencent un sport après 60 ans, mieux vaut envisager une activité d’...
Des méthodes douces permettent d’entretenir ses articulations vieillissantes.
L’activité physique et le sport sont indispensables pour une bonne condition physique, y compris au...
Pierre Fabre Santé s’engage depuis de nombreuses années en faveur d’initiatives de santé. L ’ Aflar...