Rhinite allergique : symptômes, complications et impact sur la qualité de vie

Photo femme qui se mouche yeux rouges fleurs d’arbre

Les symptômes de la rhinite allergique touchent le nez mais également souvent les yeux et la gorge.

Ils peuvent devenir de plus en plus importants (nécessité de se moucher plusieurs fois par jour, éternuements à répétition, nez bouché en permanence entraînant des difficultés à respirer, nez qui coule) et durer de plus en plus longtemps (plus de 4 semaines consécutives par an), entraînant un retentissement important sur la qualité de vie des patients.

Les symptômes les plus courants

Les symptômes de la rhinite allergique peuvent se manifester :

• Au niveau du nez : nez qui coule, nez bouché et éternuements.

• Au niveau des yeux : yeux qui grattent, yeux qui coulent, yeux rouges, yeux gonflés et parfois apparition d’une intolérance anormale à la lumière.

• Au niveau de la gorge : maux de gorge et démangeaisons.

• Au niveau des oreilles : douleurs, diminution de l’audition et démangeaisons.

• Au niveau du visage : maux de tête et sensation de pesanteur de la face.

Ces symptômes peuvent être associés à une perte du goût et de l'odorat, des ronflements, une toux sèche persistante ou encore des difficultés respiratoires.

Le retentissement sur la qualité de vie

C’est généralement l’aggravation des symptômes qui pousse les patients à consulter leur médecin, quand il y a une gêne importante dans leur vie quotidienne, professionnelle et/ou personnelle :

• Dans la vie quotidienne, la perturbation du sommeil est un motif important de gêne (chez au moins 50% des patients). La fatigue, l’anxiété et la nervosité sont également des troubles évoqués.

• Dans la vie professionnelle, on note des difficultés de concentration intellectuelle, des baisses de performance et des retards scolaires.

• Dans la vie sociale et privée, les patients peuvent rencontrer des perturbations émotionnelles, de leur apparence physique ainsi que des difficultés d’expression à l'oral.

Les pathologies associées

Un patient ayant une rhinite allergique peut également avoir d’autres pathologies en même temps, qui peuvent être présentes dès le début ou se développer avec l'évolution de la rhinite allergique.

Ces pathologies peuvent affecter les poumons, la peau, les oreilles et les sinus et avoir un impact important sur la qualité de vie des patients, avec les mêmes conséquences que ci-dessus.

Quelques exemples de pathologies associées avec la rhinite allergique : asthme, dermatite atopique, otite et sinusite.

• 40% des patients ayant une rhinite allergique ont un asthme associé.

• 80-90% des patients asthmatiques ont également une rhinite allergique.

• La rhinite allergique augmente le risque de développer un asthme, et la présence d’une rhinite allergique chez un patient asthmatique amoindrit le contrôle efficace de l’asthme.

    • World Allergy Organization (WAO). White book on allergy 2011 www.worldallergy.org.  
    • Braun J-J et al. Recommandations pour le diagnostic et la prise en charge de la rhinite allergique (épidémiologie et physiopathologie exclues) - Texte long. Rev Mal Respir 2010 ; 27 Suppl 2 : S79-112.
    • Klossek J-M et al. Un tiers des adultes ont une rhinite allergique en France (enquête INSTANT). Presse Med. 2009 ; 38(9) : 1220-9.
    • Demoly P et al. L'offre de soins en allergologie en 2011. Rev Fr Allergol 2011 ; 51(2) : 64-72.
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Allergie

Sur 502 millions d'européens, 115 millions sont victimes d'allergies respiratoires. Parmi eux, 45%,...
L'urticaire est une affection cutanée caractérisée par une éruption de plaques rouges/rosées,...
En voyage, la personne allergique quitte son environnement habituel pour un univers inconnu où elle...
De formes cliniques diverses et d’intensité variable, les allergies frappent toute l’année ; elles...