Rhinite allergique : les mesures de prévention

Photo jeune femme avec gants de ménage

La suppression des allergènes responsables des symptômes cliniques de la rhinite allergique est la première mesure à mettre en place (pollens, acariens principalement).

Les différentes mesures d’éviction, lorsqu’elles sont associées et personnalisées pour le patient, sont efficaces (alors que les mesures isolées pour un seul allergène n’ont pas montré leur efficacité). Elles peuvent donc être recommandées dans le cadre d’une prise en charge globale.

La prévention peut se faire à 3 niveaux :

  • Le 1er consiste à prévenir le développement de maladies allergiques chez une personne non allergique qui évolue dans un environnement à risques (prévention primaire).
  • Le 2e intervient dans la prévention de l’apparition des signes d'allergies chez un patient déjà allergique (prévention secondaire).
  • Le 3e se situe chez un patient qui a déjà des symptômes allergiques et correspond à la prévention de l’aggravation de ces symptômes et/ou à l'apparition de manifestations allergiques supplémentaires (prévention tertiaire).

La prévention primaire

La prévention primaire concerne principalement les nourrissons et les adultes ayant un environnement professionnel à risque.

- Chez le nourrisson

  • Le tabagisme passif et actif est à proscrire, particulièrement pendant la grossesse et la petite enfance.
  • Il n’y a pas de contre-indication à l'allaitement maternel.
  • La diversification alimentaire doit se faire entre 4 et 6 mois, comme pour les autres enfants, s'il n'y a pas d'allergie alimentaire identifiée.

- Chez l’adulte

Il faut réduire l'exposition à certains allergènes dans certains milieux professionnels, notamment :

  • Le latex pour les professionnels de santé (notamment au niveau des gants)
  • Les isocyanates (substances chimiques) dans le milieu de la carrosserie.

La prévention secondaire

La prévention secondaire se situe également à deux niveaux :

  • Prévenir le développement d’un asthme chez une personne ayant déjà une rhinite allergique.
  • Prévenir l'apparition de nouvelles sensibilisations chez un patient déjà allergique. Pour l’instant, des données complémentaires sont nécessaires afin de définir une attitude à adopter.

 

Pour en savoir plus sur les conseils pratiques de tous les jours pour prévenir les allergies, consultez notre fiche : Assainir sa maison.

Fait partie du dossier ...

    • World Allergy Organization (WAO). White book on allergy 2011   
    • Zuberbier T et al. EAACI/GA(2)LEN/EDF/WAO guideline : definition, classification and diagnosis of urticaria. Allergy 2009 ; 64(10) : 1417-26.
    • HAS. Conférence de consensus. Prise en charge de l'urticaire chronique. Janvier 2003. Texte des recommandations (version courte)
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Allergie

Sur 502 millions d'européens, 115 millions sont victimes d'allergies respiratoires. Parmi eux, 45%,...
L'urticaire est une affection cutanée caractérisée par une éruption de plaques rouges/rosées,...
En voyage, la personne allergique quitte son environnement habituel pour un univers inconnu où elle...
De formes cliniques diverses et d’intensité variable, les allergies frappent toute l’année ; elles...