Edito : Tous concernés par l’allergie

Photo mégapole polluée

La prévalence des maladies allergiques a montré une forte progression durant ces 40 dernières années.

Dans les pays industrialisés, elles touchent aujourd’hui près de 40 % de la population. Comment expliquer que nous soyons de plus en plus atteints ?

Les sources d’allergènes

Elles s’amplifient et se diversifient au gré des changements de style de vie, au sein d’un environnement en perpétuelle évolution.

Au domicile, les habitudes ont changé : le mode de nettoyage s’est modernisé et a adopté l’utilisation de nombreux aérosols ou détergents, la présence de plusieurs animaux de compagnie chez soi devient courante.

L’habitat a lui aussi beaucoup évolué : la surface habitable a été réduite, les intérieurs sont plus chauffés qu’auparavant, plus meublés et plus souvent revêtus de moquette.

Tous ces changements ont joué un rôle dans l’augmentation de l’exposition à des allergènes dits classiques (acariens, moisissures ou encore poils d’animaux).

Notre sédentarité accrue accentue le phénomène et devient un facteur important d’exposition allergénique propre à l’habitat.

Enfin, l’apparition de nouvelles sources d’allergènes dans notre environnement contribue à augmenter le risque allergique : les plantes et aliments exotiques, ou les nouveaux animaux de compagnie tels que les rongeurs, les oiseaux et les reptiles par exemple.

La pollution atmosphérique

En plus du degré d’exposition, le potentiel de sensibilisation va compter dans le risque allergique.

La pollution atmosphérique liée au trafic routier, ajoutée au réchauffement climatique, jouerait un rôle important en augmentant la sensibilisation allergénique via une exposition accrue aux aéroallergènes. Le changement climatique induit, dès à présent, un allongement et une précocité grandissante des périodes polliniques.

Ainsi, le risque allergique concerne toutes les tranches d’âge, avec une sensibilisation exacerbée dès le plus jeune âge. L’apparition de l’allergie tend donc à se généraliser et les moyens de l’éviter se complexifient sérieusement… Notre dossier vous permettra de mieux comprendre les évolutions actuelles et les gestes à adopter.

    • Penard Morand. C et Annesi-Maesano I. Maladies allergiques respiratoires
    • et pollution atmosphérique extérieure. Rev Mal Respir 2008 ; 25 : 1013-26
    • Bousquet J et al. Allergic Rhinitis and its Impact on Asthma (ARIA) 2008 Update (in collaboration with the World Health Organization, GA2LEN and AllerGen) Allergy 2008: 63 (Suppl. 86): 8–160.
    • Massot O. Guide pratique pour asthmatiques et allergiques des constituants nocifs de l’environnement intérieur. Revue française d’allergologie 49 (2009) 235-38.
    • Casset A. L’augmentation de la sensibilisation allergique : rôle des allergènes. Revue française d’allergologie 49 (2009) 129–132.
    • Dutau G et Rancé F. Les « NAC » : un risque allergique nouveau ? Archives de pédiatrie 16 (2009) 396–401.
Un problème avec ce contenu ?

Articles recommandés Allergie

Sur 502 millions d'européens, 115 millions sont victimes d'allergies respiratoires. Parmi eux, 45%,...
L'urticaire est une affection cutanée caractérisée par une éruption de plaques rouges/rosées,...
En voyage, la personne allergique quitte son environnement habituel pour un univers inconnu où elle...
De formes cliniques diverses et d’intensité variable, les allergies frappent toute l’année ; elles...