Un violent séisme fait au moins 344 morts et près de 4 000 blessés à la zone frontalière entre l'Iran et l'Irak

Le 12 novembre 2017, un violent séisme d'une magnitude de 7,2 sur l'échelle de Richter fait au moins 344 morts et 3 950 blessés à la zone frontalière entre l'Iran et l'Irak

Les secours iraniens s'activaient le 13 novembre pour trouver d'éventuels survivants du tremblement de terre.

L'essentiel des victimes de la catastrophe était dénombré en Iran, où le bilan provisoire, qui n'a cessé d'enfler au fil des heures, s'élevait à 336 morts et plus de 3 950 blessés en fin de matinée, tous recensés dans la province occidentale de Kermanshah, limitrophe de l'Irak. Dans ce pays le bilan officiel du drame était de 8 morts et 321 blessés.

Après avoir placé initialement l'épicentre de ce séisme de magnitude 7,3 du côté irakien de la frontière, l'institut géologique national américain (USGS) le plaçait lundi en Iran, tout près de la frontière, à une cinquantaine de kilomètres au nord de Sar-e Pol-e Zahab, la ville la plus touchée par le sinistre, avec 236 morts.

Il est recommandé de différer tout déplacement non-indispensable dans les secteurs du territoire iranien ayant été directement touchés par ce tremblement de terre :

Les zones les plus affectées sont en tout état de cause déconseillées sauf raison impérative s'agissant de la province occidentale de Kermanshah, et formellement déconseillées s'agissant des régions frontalières avec l'Irak. 

Source : France-Diplomatie-Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ; Médias locaux.

Dans la même rubrique

En raison d'un contexte politique incertain, et des rumeurs de coup d'État, les voyageurs devant se rendre au Zimbabwe sont invités à s'informer très...
Au Nigéria, selon le Centre pour le contrôle des maladies ( NCDC ), depuis le début de l'épidémie de fièvre de Lassa en décembre 2016, un total de...
Au 7 novembre 2017, le Nigéria a notifié 179 cas, dont 24 décès. Cela représente une augmentation de 13 cas et de 14 décès depuis le rapport...
Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires ont notifié 411 cas d' anaplasmose dans le Maine de janvier à septembre 2017. Le nombre de cas a augmenté au...