Évolution de l'épidémie de peste à Madagascar au 8 novembre 2017

A Madagascar, du 1er août au 8 novembre 2017, 2 034 cas confirmés, probables et suspects de peste, dont 165 décès (létalité 8%) ont été notifiés dans 55 des 114 districts de Madagascar.

Parmi ceux-ci, 1 565 (77%) étaient cliniquement classés comme peste pneumonique, 297 (15%) étaient classés comme peste bubonique, un était septicémique et 171 ne sont pas encore classés. Depuis le début de l'épidémie, 82 professionnels de la santé sans décès ont été touchés.

Sur les 1 565 cas cliniques de peste pneumonique, 371 (24%) ont été confirmés, 581 (37%) sont probables et 613 (39%) restent suspectés. Des échantillons de laboratoire supplémentaires sont en cours. Les vingt-huit cultures positives pour Yersinia pestis étaient sensibles aux antibiotiques recommandés par le Programme national de lutte contre la peste.

Au total, 14 des 22 régions (64%) à Madagascar ont été touchées. La région d'Analamanga est la plus touchée, avec 71% de tous les cas enregistrés.

Environ 95% (6 866) des 7 122 contacts identifiés jusqu'à présent ont terminé leur suivi de 7 jours. Seulement onze contacts sont devenus des cas suspects. Le 8 novembre 2017, 316 des 343 contacts (92%) suivis ont été atteints et ont reçu des antibiotiques prophylactiques.

Source : Organisation mondiale de la santé.

Dans la même rubrique

En raison d'un contexte politique incertain, et des rumeurs de coup d'État, les voyageurs devant se rendre au Zimbabwe sont invités à s'informer très...
Au Nigéria, selon le Centre pour le contrôle des maladies ( NCDC ), depuis le début de l'épidémie de fièvre de Lassa en décembre 2016, un total de...
Au 7 novembre 2017, le Nigéria a notifié 179 cas, dont 24 décès. Cela représente une augmentation de 13 cas et de 14 décès depuis le rapport...
Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires ont notifié 411 cas d' anaplasmose dans le Maine de janvier à septembre 2017. Le nombre de cas a augmenté au...