Nouveau cas de syndrome pulmonaire à Hantavirus signalé au Chili

Au Chili, l'Araucanía Health  a confirmé un nouveau cas de syndrome pulmonaire à hantavirus dans la région d'Araucanie.

L'information a été donnée suite aux résultats obtenus par le Laboratoire de Virologie Moléculaire de Université Australe du Chili. Le patient, 35 ans, résidant dans la communauté Victoria dans la région d'Araucanie, symptomatique le 4 mars 2017, il a été admis le 10 mars à l'unité de soins intensifs du Guillermo Grant Benavente Hospital à Concepción dans la région de Bíobío.

Dans cette région le virus Andes est endémique au Chili, et des cas de syndrome pulmonaire à hantavirus se produisent chaque année. Le réservoir rongeur est le rat pygmée du riz à longue queue (Oligoryzomys longicaudatus).

Le syndrome pulmonaire à hantavirus est une maladie pulmonaire grave causée par un Hantavirus, virus appartenant à la famille des Bunyaviridae.

Les symptômes surviennent généralement 2-4 semaines après l'exposition au virus. Les premiers symptômes sont la fatigue, la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête. Puis 1à 5 jours après le début des symptômes se produit le syndrome pulmonaire à hantavirus qui associe toux et difficulté à respirer.

Il n'y a pas de traitement spécifique ni de vaccin.

L'animal réservoir est un rongeur dont l'espèce varie selon les régions du monde, l'homme est un hôte accidentel de ces virus qui peuvent être transmis par inhalation d'aérosols contaminés par les excréments ou l'urine des rongeurs infectés, par contact direct avec les rongeurs infectés vivants ou morts ou avec les matières fécales ou l'urine de ces rongeurs.

Source : Promed.

Dans la même rubrique

En Colombie, à compter du 1° avril 2017, les autorités sanitaires du pays recommandent la vaccination contre la fièvre jaune est recommandée en cas...
En Equateur, dans le cadre du second tour du scrutin présidentiel, qui se déroulera dimanche 2 avril 2017, le pays est soumis à la « ley seca » ("loi...
Le Brésil mène une campagne de vaccination de masse contre la fièvre jaune dans les États de Minas Gerais , Espírito Santo , São Paulo , Rio de...
Au Japon, selon le gouvernement préfectoral d' Hiroshima , un homme âgé de 50 ans est décédé de pneumonie à Legionella pneumophila après avoir...