Foyers d'infection humaine à virus Séoul dans 16 États des Etats-Unis

Aux Etats-Unis, le virus Séoul infecte deux nouveaux États.

Dans l'État de l'Utah :

Un résident du comté de Utah a été infecté par le virus Séoul. Le patient a été en contact avec un rat mort dans un élevage de rats. Une enquête est en cours pour savoir s'il y a un lien avec les autres foyers d'hantavirose signalés dans des élevages de rats dans l'Illinois et le Wisconsin. Le virus se propage entre les rats et entre les rats et l'homme, mais ne semble pas se transmettre de personne à personne.

Dans le Colorado :

Les autorités sanitaires du comté d'El Paso ont notifié qu'une installation d'élevage de rats dans le comté est liée à une épidémie du virus Séoul. Deux cas humains sont biologiquement confirmés.

Les Centers for Disease Control and Prevention ont récemment identifié des rats, animaux de compagnie, comme la source de l'éclosion du virus de Séoul qui touche 16 États. Selon les Centers for Disease Control and Prevention, les rongeurs infectés ont été distribués ou reçus en Alabama, Arkansas, Colorado, Illinois, Indiana, Iowa, Louisiane, Michigan, Minnesota, Missouri, le Dakota du Nord, Pennsylvanie, Caroline du Sud, Tennessee, Utah, et le Wisconsin.

Le virus Séoul n'est pas couramment observé aux États-Unis, bien qu'il y ait eu plusieurs foyers signalés chez des rats sauvages. Il s'agit de la première manifestation connue associée à des rongeurs de compagnie aux États-Unis.

Un éleveur de rongeurs domestiques au Wisconsin a été hospitalisé en décembre 2016 avec de la fièvre, des maux de tête et d'autres symptômes. Les Centers for Diseases Control and Prevention ont confirmé que l'infection était causée par le virus Séoul un membre de la famille des virus Hantavirus transmis par les rongeurs. Un membre de la famille proche qui a également travaillé avec des rongeurs a également testé positif pour le virus Séoul. Les deux personnes ont récupéré. Une étude de suivi auprès de plusieurs éleveurs de rats qui avaient fourni les rats au patient initial a révélé six autres cas dans deux installations de reproduction de rats dans l'Illinois.

Le virus Séoul est habituellement hébergé par des rats sauvages (Rattus norvegicus) dans le monde entier. L'homme est habituellement infecté lorsqu'il entre en contact avec des fluides corporels infectieux (sang, salive, urine) de rats infectés ou sont mordus par eux. La plupart des cas chez les personnes sont signalés en Asie. Le virus ne se propage pas entre les personnes et ne peut pas être transmis à d'autres types d'animaux. Les rats infectés par le virus Séoul ne semblent généralement pas malades.

Bien que virus Séoul appartienne à la famille des Hantavirus, il produit une maladie plus légère que certains autres Hantavirus. Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, des maux de tête sévères, des douleurs abdominales et du dos, des frissons, une vision floue, une rougeur des yeux ou une éruption cutanée. Dans de rares cas, l'infection peut aussi conduire à une maladie rénale aiguë.

Toute personne qui a récemment été en contact avec un rat dans les zones touchées et qui présente des symptômes doit contacter son médecin immédiatement.

Pour prévenir les infections par le virus Séoul et autres maladies transmises par les rats, les personnes devraient :

  • Se laver les mains avec de l'eau savonneuse après avoir touché, nourri ou soigné des rongeurs ou nettoyé leurs habitats.
  • Être conscient que les rongeurs peuvent éliminer et virus et contaminer les surfaces dans les zones où ils vivent.
  • Ne jamais nettoyer les habitats de rongeurs ou leurs fournitures dans l'évier de cuisine, ou autres zones de préparation des aliments.

Source : Promed.

Dans la même rubrique

Le Salvador est l'un des pays où le taux d'homicides est les plus élevés au monde. Les crimes tels que l'extorsion, l'agression et le vol sont...
En Belgique, entre le 26 décembre 2016 et le 5 janvier 2017, 33 touristes belges ont été exposés à la schistosomiase (encore appelée bilharziose) en...
En Bolivie, depuis la détection du premier cas de fièvre jaune en Bolivie depuis 10 ans , le Ministère de la Santé a déclaré une alerte sanitaire...
Aux Philippines, selon un rapport des médias du 17 février 2017, une unité de santé rurale de la municipalité de M'lang, au nord de la province de...