HYDROCORTANCYL (prednisolone) : modification des conditions d'utilisation en injection épidurale


Une seule alternative à ALTIM en injection épidurale
L'indisponibilité d'ALTIM 3,75 mg/1,5 mL suspension injectable en seringue préremplie (cortivazol) impose le recours aux alternatives thérapeutiques (notre article du 16 février 2017). 

Pour remplacer ALTIM dans l'indication épidurale (radiculalgies), la seule spécialité approuvée est HYDROCORTANCYL 2,5 % suspension injectable (acétate de prednisolone). 

Des effets indésirables neurologiques analysés par un comité d'experts
Des experts des sociétés savantes de rhumatologie ont analysé les données de pharmacovigilance et de la littérature relatives aux complications neurologiques d'HYDROCORTANCYL dans son indication épidurale. Des cas rares mais graves ont en effet été rapportés. 

Selon leurs conclusions, l'indication d'HYDROCORTANCYL dans les injections épidurales peut être maintenue, à condition d'en modifier les conditions d'utilisation.

Trois voies d'injection épidurale à ne pas pratiquer 
En cas d'utilisation d'HYDROCORTANCYL en injection épidurale, les conditions à respecter sont les suivantes :

  • l'injection épidurale lombaire doit être réalisée :
    • par voie postérieure interépineuse en l'absence de contrôle d'imagerie, 
    • ou par voie interlamaire avec un contrôle d'imagerie et sur un rachis non opéré
  • l'injection épidurale d'HYDROCORTANCYL ne doit pas être pratiquée
    • par voie foraminale, quel que soit le niveau (rachis cervical ou lombaire), 
    • par voie épidurale postérieure au niveau du rachis cervical,
    • sur rachis antérieurement opéré


Une mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) et de la notice est prévue afin d'intégrer ces nouvelles conditions d'utilisation. 

Pour aller plus loin
ALTIM 3,75 mg/1,5 ml, suspension injectable en seringue pré-remplie - Rupture de stock (ANSM, 15 février 2017)

Lettre d'information du laboratoire aux  rhumatologues, radiologues, médecins généralistes, orthopédistes, médecins physiques et rééducation, pharmaciens d'officine et hospitaliers - modification des conditions d'utilisation d'HYDROCORTANCYL (sur le site de l'ANSM, 10 février 2017)

Sur VIDAL.fr

ALTIM (cortivazol) : arrêt de production et d'approvisionnement pour une durée indéterminée (16 février 2017)
 

Dans la même rubrique

Risque de toxicité foetale dès le début du 6 e mois de grossesse Dans un point d'information en date du 26 janvier 2017 , l'ANSM (Agence nationale de...
L'éfavirenz réduit les taux plasmatiques de lévonorgestrel de 50 % L'efficacité de la contraception d'urgence à base de levonorgestrel ( NORLEVO et...
Utiliser précocement les antiviraux chez les sujets fragiles Tandis que l'épidémie de grippe reste très active et concerne surtout les personnes...
Douze cas graves d'événements thromboemboliques artériels ou veineux notifiés Les données de pharmacovigilance recueillies entre 2002 et 2014...