Alerte aux algues toxiques en Nouvelle-Zélande (Canterbury)

En Nouvelle-Zélande, la Community and Public Health division du district de Canterbury a émis un avertissement de santé après la découvert d'algues toxiques bleu-vert (cyanobactéries planctoniques) dans un lac près de Christchurch, North Canterbury. Les autorités mettent en garde la population et demandent aux habitants d'éviter tout contact avec le lac ainsi que pour leurs chiens.

La prolifération d'algues toxiques est signalée depuis décembre 2016 dans le district de Canterbury.

Les algues bleu-vert sont en fait des bactéries de l'embranchement des Cyanobacteria, de la classe des Cyanophyceae, dont on connaît plusieurs milliers d'espèces. L'eau de réservoirs ou de plans d'eau alimentés par des fleuves ou de l'eau pluviale peut être contaminée par des cyanobactéries toxiques. Elles se multiplient surtout en été. Lorsqu'elles deviennent très abondantes, les algues bleu-vert forment ce que l'on appelle des fleurs d'eau, qui peuvent s'étendre dans une partie ou dans la totalité d'un plan d'eau. L'eau prend alors une couleur verte.

Elles produisent des toxines qui peuvent être mortelles pour les animaux et provoquer chez l'homme des troubles au niveau de la peau et des muqueuses (dermatotoxines), du système nerveux et des muscles (neurotoxines) et du foie (hépatotoxines).

Pour éviter tout incident il est recommandé :

  • d'éviter de boire de l'eau des lacs et rivières infectés par les algues toxiques, ou de l'utiliser pour faire des glaçons, préparer des aliments (il n'est pas recommandé de la faire bouillir ce qui pourrait aggraver les effets des toxines) ou se brosser les dents ;
  • d'éviter la baignade et les activités nautiques dans les zones touchées par les fleurs d'eau ou par l'écume ;
  • de se laver les mains dès que possible après avoir touché les algues bleu-vert ou un objet ou un animal qui est entré en contact avec les algues ;
  • de garder les chiens en laisse.

Source : Promed.

Dans la même rubrique

en Bolivie, à Santa Cruz , en mai 2017 : Une fillette de 11 ans est décédée de rage après avoir été hospitalisée dans le coma pendant une semaine...
En République Démocratique du Congo, en 2017, les autorités sanitaires ont notifié à l'Organisation mondiale de la santé deux foyers épidémiques...
Aux Philippines, afin d'organiser ses déplacements, il convient de suivre les médias d'actualités et de respecter scrupuleusement les consignes de...
Au Brésil, des mouvements de manifestations et grèves anti-gouvernementales ayant repris depuis fin avril 2017, la plus grande prudence est...